Accueil » Sports » Le Circuit de Charade amorce son nouveau virage
Romain Sellier directeur du circuit de Charade / Photo 7 Jours à Clermont
Romain Sellier / Photo 7 Jours à Clermont
Sports

Le Circuit de Charade amorce son nouveau virage

Traditionnellement en mars, la presse est conviée à la présentation de saison du Circuit de Charade. En 2020, le rendez-vous avait eu lieu 4 jours avant le confinement général… Pour 2021, l’espoir d’une sortie de crise permet d’aborder la nouvelle saison, qui sera une saison de transition, avec un peu plus de sérénité.

Nouveau logo, nouvelles couleurs, nouvelle « base line »* et présentation de saison par Romain Sellier, directeur du circuit sans la présence de représentants des institutions : Cela ne fait pas de doute, le Circuit de Charade a amorcé son nouveau virage et vit désormais à l’ère de la gestion privée de la nouvelle société d’exploitation dans laquelle GCK est majoritaire. (voir nos articles du 5 décembre et du 9 décembre 2020)
Pour préparer et gérer la saison 2021, l’équipe dirigeant le circuit se compose désormais de 9 collaborateurs, contre 5 auparavant. L’accroissement du nombre de salariés est synonyme d’une nouvelle dynamique qui va permettre, durant l’année, la tenue d’une saison, en principe complète (sauf impondérables Covid) et la gestion des premiers travaux de transformation et d’aménagements conduisant vers un équipement plus écologique.

Thermique et électrique font bon ménage

L’annonce de l’arrivée de GCK dans la gestion de Charade avait créé quelques prises de position assez radicales de la part des plus réticents à l’évolution technique, adeptes du « c’était mieux avant ». Ces derniers peuvent se rassurer, les moteurs qui font du bruit et sentent l’essence seront bien présents durant la saison. De mai à novembre les voitures anciennes et de collection seront présentes lors de cinq rendez-vous dominicaux organisée dans le cadre de Charade Classic qui voit le soutient d’un nouveau sponsor d’envergure internationale : BRM, marque horlogère française réputée dans le milieu auto. Les voitures anciennes de courses, quant à elles, se retrouveront sur la piste pour un Grand Prix historique, la 4e manche du championnat de France historique des circuits, mais aussi lors d’un rendez-vous intitulé Summer Cup qui donnera l’occasion de retrouver des véhicules anciens en particulier des Porsche et des NSU passées chez le célèbre préparateur Meznarie. Le GP Camions, qui sera la première manche du championnat spécifique est également au programme de 2021.
Côté électrique, la seconde édition du Charade Electric Festival organisée par l’équipe du circuit permettra au public de découvrir les dernières nouveautés en matière de mobilité durable et verra se dérouler une intéressante course d’endurance de voitures électriques qui devront en découdre, durant 4 heures durant, selon les règles de la régularité.
L’événement inaugural GCK, initialement prévu en mars et reprogrammé en septembre, est encore en préparation mais promet de réunir le « gratin » des e.compétitions.

Le retour des championnats internationaux sur le site

Début juillet, sera marqué par une manche du Championnat FIM Trial sur les zones off road. Ce championnat du Monde moto n’était pas venu à Charade depuis 2002… Autre discipline hors asphalte présente cette année, le spectaculaire Cross-Country E-Mountain Bike UCI, autrement dit la Coupe du Monde de VTT Cross-country disputée sur de très rapides vélos à assistance électrique.
Enfin les sports « non mécaniques » auront droit, eux-aussi, à un week-end avec du VTT sur le tracé du championnat de Mountain Bike et des courses à pied et à vélo sur la piste.

La mutation du circuit

Ancien restaurant de Charade années 70 / photo X
Ancien restaurant de Charade années 70, entre les tribune et l’accès passerelle / photo X

En parallèle à la tenue de la saison sportive, les travaux liés à la mutation du circuit seront lancés dès le printemps avec une grosse rénovation du bâtiment des tribunes dont les équipements datent des années 60. Durant l’été une brasserie sera construite à proximité de la passerelle à l’emplacement de celle qui existait dans les années 60/70, ensuite viendront les chantiers d’accessibilité des tribunes et de modernisation du module sportif. A la fin de la saison sportive, c’est la piste qui fera l’objet de travaux conséquents destinés à améliorer le confort de roulage et la sécurité.
Tous ces travaux qui précipitent le circuit historique dans la modernité, seront menés dans le plus grand respect de l’environnement, un aspect indispensable alors que vient d’être ouvert le dossier “FIA Sustainability Accreditation”, labellisation internationale visant à aider les acteurs du sport automobile du monde entier à mesurer et à améliorer leurs performances environnementales. Le e.circuit de Charade vise à obtenir en 2023, le plus haut niveau de certification,  le Best Practice*** qui permettra de le positionner aux avant-postes des circuits verts.

*  « Charade, e-circuit de montagne »

Toutes les informations pratiques sur la saison 2021 sont à retrouver sur le site web du Circuit de Charade

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite