Accueil » Sports » PSG – CF63 : Un cap ?… C’est une péninsule !
PSG - CF63 - 2023-2024
PSG - CF63 - 2023-2024
Sports Week-End

PSG – CF63 : Un cap ?… C’est une péninsule !

Le CF63 se prépare à affronter le PSG ce week-end, une équipe qui n'a plus connu la défaite depuis 22 matchs en Ligue 1 Uber Eats.

Avec un PSG qui a également un œil sur son prochain match crucial en Ligue des Champions contre le FC Barcelone, et Clermont luttant désespérément pour sa survie en première division, le contexte de cette rencontre est loin d’être simple pour les auvergnats. 

L’enjeu pour Clermont ne sera pas tant de créer la surprise que de maintenir son honneur et d’éviter une déroute qui pourrait ternir davantage son image, notamment lors de cette affiche diffusée en prime time. 

Les récentes performances du club auvergnat laissent craindre le pire face à une armada parisienne capable d’infliger de sévères corrections.

Dans cette atmosphère chargée d’appréhension, l’objectif du Clermont Foot sera donc de faire preuve de résilience, d’engagement et, surtout, de ne pas sombrer face au leader incontesté du championnat, malgré le risque éminent d’une leçon de football douloureuse aux yeux de tous.

Le Paris Saint-Germain sous la loupe des statistiques

Le Paris Saint-Germain, leader incontesté de la Ligue 1 Uber Eats, se démarque par une polyvalence et une efficacité offensives presque sans égales, selon les données récentes. 

https://twitter.com/CF63Insights/status/1776252899888402565

Le club parisien excelle dans quasiment tous les aspects du jeu offensif, notamment dans sa capacité à conclure les occasions, à lancer des contre-attaques fulgurantes, à exploiter les espaces sur les ailes, et à créer des opportunités par des passes tranchantes en profondeur ou grâce à des exploits individuels. 

Le PSG est également redoutable sur les coups de pied arrêtés, y compris sur les tirs directs.

Toutefois, malgré cette impressionnante liste de points forts, quelques vulnérabilités subsistent. 

Le PSG semble moins à l’aise dans les duels aériens et a montré quelques signes de faiblesse pour maintenir ses avances au score, bien que ces moments soient souvent de courte durée avant que l’équipe ne reprenne le dessus. 

De plus, le PSG laisse parfois à ses adversaires des opportunités de se créer des occasions, un aspect que Clermont pourrait chercher à exploiter.

https://twitter.com/CF63Insights/status/1776152750625312925

Sur le plan du style de jeu, le PSG privilégie le contrôle du jeu dans la moitié adverse, s’appuyant sur une possession de balle soutenue et des passes courtes pour désorganiser les défenses adverses. 

L’équipe tend à orienter son jeu offensif davantage sur le côté droit et adopte une approche peu agressive, avec une rotation régulière du onze de départ pour maintenir la fraîcheur et la compétitivité au sein d’un effectif pléthorique et homogène.

PSG – CF63 : Diamétralement opposés

Les statistiques ne jouent pas en faveur du Clermont Foot 63, qui, avec seulement 20 points après 27 journées de Ligue 1 Uber Eats, se trouve dans une situation précaire. 

Historiquement, aucune équipe dans une position similaire n’a réussi à se maintenir à l’issue de la saison, considérant la victoire à trois points.

Par ailleurs, l’importance du premier but dans le duel à venir contre le Paris Saint-Germain souligne deux tendances diamétralement opposées. 

D’un côté, le PSG s’avère être la formation la plus efficace du championnat lorsqu’elle ouvre le score, ayant transformé cette avance en victoire à 17 reprises sur 20 occasions. 

De l’autre, Clermont Foot détient un record moins enviable, ayant perdu à quatre reprises malgré un avantage initial, le plus haut taux de la ligue.

De plus, la fin des matchs semble être un moment particulièrement redoutable pour Clermont lorsqu’on le compare au PSG. 

Le club parisien, avec 16 buts inscrits dans le dernier quart d’heure des rencontres, se distingue comme l’équipe la plus prolifique de Ligue 1 Uber Eats dans ces moments cruciaux, tandis que Clermont, avec seulement deux buts marqués dans cette période, peine à finir ses matchs.

Ce contraste, forcément pas en faveur du CF63, laisse augurer un match à sens unique qui, selon les résultats des adversaires directs des auvergnats, pourrait bien cimenter un peu plus leur place de dernier de la classe.

La centième de Johan Gastien : un jalon sous tension

Malgré tout, ce samedi, Johan Gastien s’apprête à franchir le cap symbolique et festif de son 100e match en Ligue 1 Uber Eats. 

Cette rencontre revêt, évidemment, un caractère spécial non seulement pour le joueur mais aussi pour une équipe clermontoise aspirant à renouer avec l’exploit réalisé en fin de saison dernière, elle qui a même su tenir tête au PSG à deux reprises lors des deux dernières confrontations. Enchaîner un 3e match consécutif sans défaite contre l’ogre parisien serait une performance d’envergure que seul l’AS Monaco a surpassée dans l’ère QSI.

Un cadeau qui serait bien mérité pour le métronome du jeu clermontois depuis de nombreuses saisons, dont on ne cesse de rappeler l’influence directe de son état de forme sur les résultats du club.

PSG – CF63 : Composition probable

Avec plusieurs absences notables telles que Konaté, Gonalons et Diaw, sans oublier la suspension de Rashani, Clermont aborde ce défi avec un effectif, encore une fois, limité. 

Néanmoins, le retour de figures clés comme Johan Gastien et Neto Borges apporte un léger souffle d’optimisme.

Face à un adversaire de la trempe du PSG, la grande interrogation réside dans le choix tactique privilégié par l’encadrement clermontois : le maintien d’une approche prudente avec un 3-4-2-1, ou un retour à un 4-2-3-1 plus familier et ambitieux ? Cette décision stratégique pourrait déterminer l’allure de la confrontation.

Par ailleurs, la question de la confiance accordée aux joueurs, notamment à Maximiliano Caufriez, après de trop nombreuses prestations en deçà des capacités qu’on lui connaît, reste ouverte. 

Faut-il miser sur la rédemption ou opter pour une révision plus radicale de la défense ? Seul le duo Gastien / Bichard a la réponse à cette question…

En attaque, le dilemme est tout aussi prégnant : Nicholson, quelque peu oublié ces derniers temps, pourrait-il être la clé pour dynamiser le front offensif clermontois ? Quelle composition tripartite serait la plus à même de déstabiliser la défense parisienne ? De Nicholson, Virginius, Allevinah, Cham, Boutobba voire même Kyei, quels seront les “heureux” élus ? L’incertitude planera jusqu’à la dernière minute.

Alors que Clermont Foot s’apprête à être sous les feux de la rampe ce samedi au Parc des Princes, l’état d’esprit et la lucidité de l’équipe auront une importance cruciale, à la fois pour honorer la centième apparition de Gastien en Ligue 1 Uber Eats et pour tenter de réaliser un exploit face à l’armada parisienne. 

Mais il est évident qu’aucun supporter clermontois ne se rendra au stade ou n’allumera son téléviseur sans une certaine appréhension quant à l’ampleur que pourrait prendre l’écart au score entre les deux équipes, notamment après les déculottées contre Marseille ou Toulouse.

Cependant, et c’est le propre des supporters, aucun ne partira non plus sans une petite étincelle d’espoir au fond du cœur…

PSG – CF63 : Le groupe clermontois

Gardiens : Massamba N’Diaye, Mory Diaw
Défenseurs : Mehdi Zeffane, Neto Borges, Chrislain Matsima, Maximiliano Caufriez, Andy Pelmard, Florent Ogier, Yoël Armougom, Jérémy Jacquet
Milieux de terrain : Habib Keïta, Yohann Magnin, Bilal Boutobba, Muhammed Cham, Jim Allevinah, Johan Gastien
Attaquants :, Shamar Nicholson, Alan Virginius, Jérémie Bela, Grejohn Kyei

Absents : Elbasan Rashani (Suspendu), Maxime Gonalons, Cheick Oumar Konaté (Blessés), Komnen Andric

Voir la conférence de presse d’avant-match sur le site du club

À propos de l'auteur

CF63 Insights

CF63 Insights est un compte Twitter (X) dédié au Clermont Foot 63 qui propose des analyses statistiques, de l'actualité et des débats autour du club Auvergnat.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé