Accueil » Archives pour Yves Meunier
Yves Meunier

Bourbonnais originaire de Gannat où il s’est essayé au rugby sous le maillot de l’ASG pendant une douzaine d’années. Diplômé d’Etudes Supérieures en Sciences Economiques à l’Université de Clermont. Journaliste à France3 Région de 1972 à 2007. Aujourd’hui impliqué avec des amis dans une aventure viticole du côté de Saint-Emilion et toujours en prise avec le sport auvergnat au sein de l’Union des Journalistes de Sports en France.

Hors-Jeu

Auteur : Yves Meunier

Chroniques

Ça balance pas mal à Paris…

 "Les claquettes c’est plus de notre époque/ La Metro Goldwin Mayer c’est plus la meilleure/Ça balance pas mal à Paris, ça balance aussi... » 48 ans après sa sortie, le tube du duo France Gall / Michel Berger sera-t-il l’hymne des J.O. de Paris 2024 ? En attendant, la cure de jouvence olympique a installé une certaine grogne chez les recalés du programme concocté par le Comité d’Organisation. Et ça continue, encore et encore.

Chroniques

« Avec nos meilleurs vieux! »

Ding-dong ! « Votre attention…le vol spécial Fiji Airways en provenance de Suva est annoncé avec vingt minutes de retard ». Dans le hall des arrivées de l’aéroport de Clermont-Aulnat, Jean-Pierre Romeu jette un coup d’œil à sa montre en se disant que « bon, vingt minutes de plus ou de moins, ce n’est pas grave, pourvu qu’ils arrivent ! »

Chroniques

Vouloir, c’est pouvoir

La concurrence entre médias n’exclut pas la volonté commune de privilégier la diffusion d’une information responsable…en tous cas dans le domaine sportif. L’affaire n’était pourtant pas gagnée d’avance. A l’origine fut notre père à tous, Edmond Dehorter.

Chroniques

Bleus à l’âme

On aura pu éventuellement jubiler devant la détresse des Rosbifs se faisant botter le train par les Springboks en finale de la World Rugby Cup. Mais gare à trop se gausser! Alors que le rugby français et ses intermittents du spectacle sont revenus à l’ordinaire du Top 14 et de la Coupe d’Europe, on aurait tort d’ignorer l’exemplarité du pragmatisme anglais.

Chroniques

Ombres et lumières (le chaud et le froid)

En cette saison où les feuilles mortes commencent à se ramasser à la pelle, s’éteignent doucement les lumières de l’été. Le ciel s’assombrit et vient parfois doucher les ambitions devenues alors illusions. Avec ou sans dérèglement climatique, avec aussi et souvent, la cupidité des décideurs du sport.

Initiative

CRESUS: les copains d’abord

En se lançant sur la grand mare ils savaient bien qu’ils ne navigueraient pas toujours en pères peinards. Faire du vin n’est pas un long fleuve tranquille. Depuis dix ans, les aventuriers de CRESUS n’ont pas manqué d’essuyer les morsures du gel, les assauts de la grêle, les brûlures de la canicule et la sécheresse. Mais les Arvernes et leurs copains de Bordeaux et d’ailleurs savent mettre la main à la pâte pour traverser les tempêtes…fluctuat nec mergitur !

 

Chroniques

Aux bonheurs de « Fougère »

Invitée incontournable des grandes tables, l’eau minérale de Saint-Géron, qui jaillit près de Brioude, prétend réduire la fatigue et accroître le métabolisme énergétique. A deux pas de là, les Trémoulière pourraient bien avoir branché les robinets de la ferme sur la source à l’étiquette ‘’bleu-blanc-rouge’’.

Le tricolore qui va si bien à la fille de la maison, sacrée numéro un du rugby mondial 2018.

Chroniques

Maillots jaunes, épinards et oreillettes (divagations estivales)

L’info n’a pas encore fuité mais il est très probable que Julian Alaphilippe adore les épinards. Comme Obélix il serait tombé dans la marmite quand il était petit. On pense aussi que les footeux clermontois y ont largement goûté pendant l’intersaison et l’on est impatient de savoir si leur mise au ‘’vert’’ estivale aura été bénéfique à nos ‘’Jaune et Bleu’’.

Chroniques

Bons vins à boire, belles filles à voir…et des champions!

Dans l’ombre d’un Bouclier de Brennus qu’on attendait à Clermont mais qui s’en est allé pour la vingtième fois à Toulouse, l’US Issoire a su ferrailler pour gagner son accession à la fédérale1, se positionner comme troisième club auvergnat derrière l’ASM et Aurillac, et remporter le titre de champion de Fédérale 2 ce dimanche 23 juin contre Rumilly.

L’USI a bataillé sur le pré mais aussi en coulisses afin d’assumer ses ambitions.