Accueil » Sports » Le parfum inimitable de la Coupe d’Europe
Photo Valentin Uta.
Sports

Le parfum inimitable de la Coupe d’Europe

Bath se présentera dimanche au Stade Marcel-Michelin sans la moindre chance de se qualifier pour les 1/4 de finales. Au contraire de l'ASM, toujours solide sur la scène européenne.

Bien-sûr il y a l’Ulster, une équipe de durs à cuire que les Clermontois affronteront le 11 janvier sur leur pelouse du Michelin dans ce qui sera à coup-sûr la finale du groupe. Mais on n’est pas franchement inquiet pour l’ASM dans la perspective d’une qualification pour les ¼ de finales de la Coupe d’Europe. La deuxième mi-temps à Bath, vendredi soir, a confirmé que le club auvergnat avait de solides arguments à faire valoir à l’échelle européenne. C’est d’ailleurs le cas chaque année…

Sam Underhill et les autres

En attendant le choc face aux Irlandais, et à quelques jours des fêtes de Noël, les joueurs de Franck Azéma accueilleront leurs récentes victimes anglaises, dimanche au beau milieu de l’après-midi. Bath, avec trois défaites au compteur, n’a évidemment plus rien à espérer de cette Champions cup version 2019-2020. Sam Underhill, Jonathan Joseph, Jamie Roberts, Freddie Burns, Taulupe Faletau ou Will Britton auront pourtant à cœur de tomber les armes à la main.

Au stade et dans les bars de la ville

Si l’on aime franchement ces joutes européennes à Clermont, c’est non seulement qu’elles permettent de voir à l’œuvre des joueurs de dimension internationale dans un jeu souvent débridé mais c’est aussi pour la belle ambiance qu’elles génèrent. Et notamment en ville, dans les rues et dans les bars, où l’humeur est joyeuse et où les bataillons de supporters britanniques font preuve d’un enthousiasme rafraîchissant. Leur équipe est en difficulté, qu’importe ça n’est pas une raison pour « faire la gueule », encore moins pour la laisser tomber. Et si Bath devait prendre une valise au Michelin, quelques pintes de bière suffiraient à nos amis anglais pour repartir la tête haute…  Il leur restera au moins la Premiership (championnat d’Angleterre) où leur équipe, d’ailleurs, est en difficulté (9e sur 12). Et dans tous les cas de figure, ça n’est que du sport…

ASM-Bath, dimanche 15 janvier au Stade Marcel-Michelin de Clermont.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite