Accueil » Innovation » Invers : une alimentation animale responsable made in Auvergne
Vers et croquettes Invers / Photo 7 Jours à Clermont
Photo 7 Jours à Clermont
Environnement Innovation

Invers : une alimentation animale responsable made in Auvergne

Depuis 2018, au cœur de Saint Ignat, l’entreprise Invers s'est imposée comme un pilier de l'agriculture alternative. Constituée de 35 employés, son engagement dans la reproduction de micro-larves de vers de farine incarne une démarche audacieuse vers une alimentation animale plus responsable, offrant des protéines durables, 100% naturelles, produites en Auvergne.

Au cœur de cette entreprise réside un concept novateur : l’élevage de vers de farine à la ferme. Soucieuse de remplacer les protéines transformées non durables telles que les farines de poissons ou de soja par l’élevage d’insectes, Invers a instauré un modèle collaboratif avec les agriculteurs locaux, les transformant en entomoculteurs dédiés à l’élevage du Tenebrio Molitor, plus communément appelé vers de farine.

Un gagnant-gagnant pour l’entreprise et pour les agriculteurs

L’installation de couvoirs à la ferme par les agriculteurs est un élément clé de ce partenariat. Cette démarche circulaire permet aux éleveurs de diversifier leurs activités, tout en produisant approximativement 18 tonnes de larves fraîches par mois, leur offrant ainsi un équilibre avantageux équivalent à un ¾ temps équivalent SMIC. De plus, les déjections d’insectes peuvent être utilisées comme fertilisant pour les champs, contribuant ainsi à un cycle de vie durable et équilibré. Enfin, une fois les vers prêts pour la récolte, l’entreprise auvergnate les déshydrate avant de les confier à une entreprise spécialisée dans la transformation des protéines en aliments pour animaux. Une partie des spécimens est vendue sans transformation, comme nourriture pour les oiseaux, la LPO en achète d’ailleurs en quantité.

Invers : un concept voué à s’étendre

Depuis le lancement de ce programme, le nombre d’agriculteurs partenaires auvergnats continue d’augmenter, voué à passer de 6 en 2024 à 25 d’ici fin 2025. Cette collaboration a permis de créer une gamme variée d’aliments pour animaux, incluant des croquettes pour chiens et chats, des granulés pour poissons, ainsi que des vers de farine déshydratés. Contrairement aux croyances populaires, les vers, naturellement appétissants pour les animaux, sont de véritables sources de protéines dotés d’une teneur impressionnante (taux de 57%). Invers poursuit donc son expansion avec une ambition de déploiement d’un couvoir au moins dans chaque région de France.

L’environnement au cœur du processus de création

Plaçant l’environnement au cœur de son processus de création, Invers adopte une approche résolument écologique. La marque privilégie des ingrédients locaux, majoritairement issus d’Auvergne, contribuant ainsi à réduire son empreinte carbone. De plus, les installations de production sont équipées de panneaux photovoltaïques, assurant leur autosuffisance énergétique et illustrant l’engagement de l’entreprise envers les énergies renouvelables. Par ailleurs, l’élevage des vers de farine, peu gourmand en ressources, exerce un impact environnemental minime, participant ainsi à la préservation de l’écosystème.

À propos de l'auteur

Elea Boennec

Née en Alsace, Eléa Boënnec a vécu la majeure partie de sa vie en Auvergne. Étudiante en information et communication à l’UCA, elle se destine depuis sa plus tendre enfance au journalisme. Passionnée par ce milieu, elle souhaite poursuivre son cursus universitaire au sein d’une école de journalisme.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé