Accueil » Rencontre » Rémy Falgoux : le nouveau géant de Super-Besse
Rémy Falgoux sur une piste.
Rémy Falgoux en pleine action- photo : Romain-skiracing.fr
Rencontre Sports

Rémy Falgoux : le nouveau géant de Super-Besse

Au sein d’un effectif très dense en équipe de France, le Bessard Rémy Falgoux fait peu à peu son trou sur le circuit de la coupe du Monde de ski. Avec beaucoup de travail et de discrétion, à son image, le cousin du joueur de l’ASM-Clermont, Etienne Falgoux, est en train de devenir le nouveau géant de Super-Besse… À découvrir tout au long de l’hiver sur les plus belles pistes.

Comptant dans ses rangs l’un des favoris au classement général de la Coupe du Monde (Alexis Pinturault, vainqueur, hier, du slalom de Val d’Isère), l’équipe de France de géant est aujoud’hui la plus dense sur le “Cirque blanc”. Également au contact de champions comme Matthieu Faivre ou Victor Muffat-Jandet, Rémy Falgoux découvre, cette saison,  le plus haut niveau: « Être intégré dans un tel groupe, au milieu de champions, c’est valorisant mais c’est aussi l’occasion de progresser plus vite et d’accumuler de l’expérience, pour se faire une place aux côtés d’un des skieurs les plus complet au monde. » Une expérience qui pourrait le mener, pourquoi pas, aux prochains Jeux Olympiques de Pékin, en 2022 : « Voilà déjà 6 ans que j’évolue dans les groupes fédéraux et j’ai envie de goûter à des compétitions comme les championnats du monde et les J.O. Mais il reste beaucoup de travail à fournir pour postuler à de telles épreuves. A moi d’être bon en Coupe d’Europe pour avoir plus de possibilités ensuite en Coupe du monde ! »

Un papa moniteur de ski à Besse…

Rémy, avec son papa Jean-Michel.

Âgé de seulement 23 ans, Rémy Falgoux est un pur produit auvergnat, qui a su canaliser sa fougue à travers le sport : « Je suis né à Clermont mais j’ai passé toute ma jeunesse à Besse où j’ai découvert le ski au contact de ma famille, en particulier aux côtés de mon père, qui lui-même était moniteur. Je suis une sorte d’hyperactif du sport et ai pratiqué pas mal de disciplines (entre autres le cyclisme et le football), pourtant le ski est apparu comme une évidence. » Possédant un talent au-dessus de la moyenne, le cousin du rugbyman de l’ASM-Clermont, Etienne Falgoux, a dû rapidement s’éloigner de ses reliefs auvergnats pour continuer sa progression sportive : « J’ai fait le choix de rejoindre le pôle-espoir d’Albertville, où j’ai découvert le très haut niveau et des installations hors-normes. J’ai ainsi pu goûter à toutes les formes de ski (technique et vitesse) mais me suis recentré sur le géant qui demande beaucoup de travail. Je n’exclue pas la possibilité de revenir dans le futur vers les courses de vitesse afin de devenir un skieur complet. »

… Et un cousin rugbyman professionnel à l’ASM-Clermont

Trouver le compromis entre vitesse et technique, le secret du slalom-géant.

Le très haut niveau et l’équipe de France, deux points communs avec son cousin Etienne, qui ont rapproché plus encore les deux jeunes champions : « Nous sommes régulièrement en contact pour échanger sur nos carrières. On s’exprime l’un comme l’autre assez peu et on préfère les actes aux paroles. Nos caractères sont assez semblables, donc nous nous entendons bien et même si nos sports sont assez différents sur le plan de la préparation physique, on discute régulièrement et l’on s’aide sur le plan mental mais aussi sur les petits détails qui peuvent faire la différence au plus haut niveau … » Rien, en effet, ne doit être laissé au hasard lorsqu’on entend s’inscrire durablement dans le groupe élite de l’équipe de France, appelé à disputer les plus belles épreuves du circuit en janvier et février prochains comme le fameux géant d’Adelboden.

Discret et travailleur, Rémy Falgoux a le bonheur de parcourir le monde entier à la découverte des plus belles pistes de ski, que ce soit sur le circuit coupe du Monde ou coupe d’Europe. L’occasion pour le Bessard de représenter l’Auvergne de façon naturelle et à travers ses performances, lui qui est de nouveau licencié, depuis cette saison, dans son club de cœur, après un passage au club des Ménuires.

 

R. Falgoux, ici sur la 2e marche du podium.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite