Accueil » Culture » Une fin d’année animée à la Puce à l’oreille
L'entrée de la salle musicale à Riom.
Culture Vendredi

Une fin d’année animée à la Puce à l’oreille

Une fois encore, la salle musicale indépendante riomoise propose une fin d’année pleine de nouveautés. A l’image de ce vendredi soir, où la Puce accueille le concert du groupe Sidilarsen. Une ambiance « Métal » qui va maintenir le public en éveil en cette triste période automnale… Alors pour aborder l’hiver dans les meilleures conditions, la Puce à l’oreille s’occupe de tout ! Il suffit de demander le programme…

Sidilarsen : Retour aux bases du Métal

Le groupe Sidilarsen. Photo: la Puce à l’oreille.

La carrière de Sidilarsen a connu un essor flamboyant il y a trois ans avec la sortie de son album emblématique Dancefloor Bastards. Grâce à ce coup de projecteur, unanimement salué par la critique, le groupe s’est lancé dans un live unique afin de célébrer ses 20 ans. Pour le plaisir des spectateurs et amateurs de métal de la Puce, la formation effectue son grand retour ce vendredi soir.  « Dans cette période un peu trouble, Sidilarsen a fait le choix de déterrer la hache de guerre ! Le groupe a décidé d’aborder l’année 2019 avec une sonorité marquée par des accents sombres. Sa musicalité est saignante, voir même violente et les cinq membres ont pris le parti d’un virage sans concessions dans leurs productions musicales » explique Amélie Compère, responsable de la communication et des projets de La Puce à l’Oreille.

A la faveur d’un nouvel album masterisé à New-York, Silidarsen met toute sa rage dans ses guitares et promet de marquer les esprits pour son retour sur scène. Avec Red Gordon en première partie, Amélie Compère et son équipe proposent une soirée où le métal sera à l’honneur sous toute ses formes.

 

Concerts, afterworks, une fin d’année pour tous les goûts !

Ouvert à tous le 12 décembre.

Et comme toujours, Amélie Compère a mis les petits plats dans les grands pour proposer une fin d’année aux rythmes divers et aux styles variés . De quoi satisfaire des publics différents et exigeants. Aux concerts en tous genres viendront s’ajouter les traditionnels afterworks, chers aux yeux de son instigatrice : « En décembre, on aura le plaisir de programmer un afterwork « Bal-trad » en partenariat avec le groupe des Brayauds. C’est un partenariat que l’on a mis en place l’an passé, sous la forme d’une scène ouverte à tous ! Musiques et danses vont être mélangées et c’est aussi une très belle occasion de faire découvrir la culture auvergnate, et en particulier brayaude, au plus grand nombre. » Une soirée unique qui se déroulera le 12 décembre prochain et qui nous emmènera doucement vers une nouvelle année au cours de laquelle de nombreuses surprises sont attendues : « 2020 sera encore une fois une année riche et pleine de variété » confirme Amélie Compère. « Fort du succès de notre anniversaire, nous renouvellerons aussi le festival en cœur de ville au mois de septembre prochain. »

Acteur devenu incontournable de la culture riomoise, la Puce à l’oreille est toujours à la recherche de nouveautés et d’originalité…

Retrouvez l’ensemble de la programmation de la Puce à l’oreille à Riom pour cette fin d’année sur le site internet www.lapucealoreille63.fr

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite