Accueil » Culture » Le film « Les Choristes » célèbre ses 20 ans avec une version cinéma restaurée
Les Choristes / Photo DR
Photo DR
Culture

Le film « Les Choristes » célèbre ses 20 ans avec une version cinéma restaurée

"Les Choristes" célèbre ses 20 ans cette année avec une version restaurée 4K actuellement à l'affiche dans certaine salles de cinéma. Retour sur ce film qui a dépassé 8 millions d'entrées et sur le Château qui a accueillis le tournage.

Après 3 courts métrages, Christophe Barratier, réalisateur âgé aujourd’hui de 60 ans, présente en 2004, Les Choristes, son premier long métrage. 20 ans après sa sortie, il se place toujours autours de la 50e place des 100 films les plus vus en France. Dans ce Top 50, une trentaine de films sont américains et avec plus de 8 millions d’entrées, Les choristes talonne Le fabuleux destin d’Amélie Poulain et West Side Story… autant dire qu’il se place en solide pilier du patrimoine cinématographique français. Ce succès risque même de s’accentuer encore un peu plus avec la sortie en salle cette semaine d’une version restaurée 4K , dont les diffusions en avant-première ont rempli les salles.

Un château en Auvergne

Les Choristes, inspiré du film La cage aux rossignols de Jean Dréville sorti en 1945, réunit les deux grandes passions de Christophe Barratier, le cinéma et la musique. Il plonge le spectateur dans les années 40, avec l’histoire de Clément Mathieu, un professeur de musique au chômage recruté comme surveillant dans un centre de rééducation pour mineurs. L’établissement où règne beaucoup de violence est dirigé par un directeur pour le moins sévère appréciant moyennement les méthodes du nouveau surveillant qui tente d’offrir une nouvelle vie aux petits délinquants en les faisant chanter. Pour retrouver l’austérité d’une « maison de redressement » et l’ambiance de l’immédiat après-guerre, le réalisateur pose sa caméra dans le département du Puy-de-Dôme, plus précisément dans les communes de Courpière et de Ravel où se situe le château qui devient l’internat et où sont tournées une grande partie des scènes.
Si le public auvergnat a particulièrement apprécié le film qui met en valeur le Livradois-Forez et le château de Ravel, la distribution a très largement contribué au succès du film au générique duquel on retrouve Gérard Jugnot, François Berléand, Kad Merad et une flopée d’enfants très attachants, notamment Jean-Baptiste Maunier dont la voix fait merveille sur la bande originale de Bruno Coulais. 

Le lieu de tournage du film « Les Choristes » actuellement inaccessible

Scène du film Les Choristes

Le succès du film a rapidement transformé le château et son jardin dessiné sur un plan Le Nôtre en spot touristique. Malheureusement, depuis 2014, il n’est plus aussi facile de se promener librement sur le beau belvédère qui permet d’admirer la Chaîne des Puys. Les lieux qui, du temps du tournage, appartenaient aux descendants de Charles de Riberolles-Beaucène ont été acquis par Joseph Achkar et Michel Charrière. L’un est d’origine libanaise, l’autre auvergnate, tous deux sont décorateurs-restaurateurs de lieux prestigieux comme récemment l’Hôtel de la Marine à Paris. Le couple a entamé une restauration du château dont 400 m² sont partis en fumée en 2016. Il n’est actuellement pas possible de le visiter. Sur le site web est noté : « saison 2024 : en raison de travaux le château sera fermé pour une durée indéterminé » et les grilles restent closes. Il n’est donc pas possible d’effectuer actuellement de pèlerinage cinématographique au Château de Ravel dont les propriétaires ont également entamé de sérieuses coupes de bois dans la forêt du domaine, les équipes de bûcherons jouant, quant à eux, un mauvais remake de Massacre à la tronçonneuse.

Dans la métropole de Clermont, la version restaurée 4K du film Les Choristes est actuellement diffusée au CGR Val Arena, au Pathé Aubière et Pathé Jaude

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé