Accueil » Culture » Retour aux sources pour Jean-Jacques Kantorow
Jean-Jacques Kantorow- photo: K.Miura.
Culture Événement Jeudi

Retour aux sources pour Jean-Jacques Kantorow

Soirées émouvantes et alléchantes, les 24 et 25 mai, avec le retour de Jean-Jacques Kantorow qui dirigera l'Orchestre d'Auvergne dont il fut le chef fondateur. Un retour aux sources pour celui que les mélomanes auvergnats n'ont pas oublié.

Événement marquant de la saison, le prochain concert d’abonnement de l’Orchestre d’Auvergne sera l’occasion de retrouver Jean-Jacques Kantorow à la direction de la formation auvergnate. Chef historique et fondateur de l’Orchestre d’Auvergne (qu’il a dirigé jusqu’en 1994),  Jean-Jacques Kantorow, qui reçut le premier prix de violon et de musique de chambre du Conservatoire de Paris au tout début des années 60, a mené avec bonheur une carrière de violoniste, de chambriste et de chef d’orchestre, trouvant ainsi l’équilibre dans la pluralité de ses activités musicales. Il enregistre pour des maisons de disques importantes, notamment pour Denon, Emi, Erato, CBS, Bis. Nombre de ses disques ont été primés par récompenses internationales. Dans son tout dernier enregistrement, sorti sous le label Bis, il dirige son fils, Alexandre, et le Tapiola Sinfonietta dans les concertos de Liszt.

Britten, Purcell et autres

C’est autour d’un programme anglais que les musiciens partageront cet instant privilégié avec le public clermontois : Henry Purcell avec la Chaconne en Sol mineur, Gerald Finzi avec Farewell to arms, Edward Elgar et la Sérénade en Mi mineur, et principalement Benjamin Britten avec la Simple Symphony et la Sérénade pour cordes, ténor et cordes. Cette dernière pièce, chef d’oeuvre inspiré de la littérature poétique élisabéthaine, sera interprétée par le corniste Hugues Viallon et le ténor Nicholas Phan. Passionné de récital, de musique de chambre et d’opéra, Nicholas Phan est l’un des artistes lyriques américains les plus en vue sur la scène internationale, et saura assurément nous transporter avec magie dans l’univers musical et poétique fabuleux de Benjamin Britten.

Le programme

Le programme: Henry Purcell: Chaconne en Sol mineur pour orchestre à cordes; Benjamin Britten: Sérénade pour ténor, cor et cordes Opus 31; Gerald Finzi: Farewell to arms; Benjamin Britten: Simple Symphony pour cordes; Edward Elgar: Sérénade en Mi mineur Opus 20.

Jeudi 24 et vendredi 25 mai à 20h à l’Opéra-Théâtre de Clermont.  Locations : Orchestre d’Auvergne, Opéra-Théâtre, 14, rue Nestor Perret, 04 73 14 47 47 – Espace Victoire Clermont-Ferrand, 04 73 42 60 58 et autres canaux habituels; sur place le soir du concert à partir de 19h30.
Tarifs et conditions sur le site de l’Orchestre d’Auvergne : www.orchestre-auvergne.fr

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite