Accueil » Événement » Puy-de-Mômes, le festival « enfants » sous le signe de la diversité des propositions
Ces filles-là par la Cie Ariadne à la Coloc'de la Culture, mardi 3 avril à 14h- photo: Guillaume Ducreux.
Événement Mardi

Puy-de-Mômes, le festival “enfants” sous le signe de la diversité des propositions

Du 3 au 12 avril, Cournon vivra à l'heure de "son" festival destiné au jeune public, depuis les plus petits jusqu'aux adolescents. Vingt cinq spectacles, soit une centaine de représentations, sont prévus.

Avril, délicat et prometteur; avril, souvent frileux au sortir de l’hiver. Ce mois printanier abrite Puy-de-Mômes, le festival dédié au jeune public, des tout petits aux adolescents, créé il y a près d’un quart de siècle à Cournon. “Nous y sommes particulièrement attachés, non seulement en raison de son rayonnement qui va au-delà du territoire de la métropole et même de la région mais aussi parce que l’enfance représente une priorité de l’équipe municipale” souligne François Rage, adjoint au maire de Cournon, chargé de l’aménagement du territoire et du développement durable.

“Une vraie fête”

En 1995, année de la première, 995 personnes assistaient aux cinq spectacles présentées lors de l’édition initiale. L’an passé, ils furent 14.000 (dont 25% de Cournonnais) à assister aux différentes offres du festival. C’est dire si Puy-de-Mômes a fait son chemin, s’ancrant solidement dans son territoire, dans sa saison et dans son identité artistique. “L’événement est consacré aux enfants mais l’ensemble de la famille peut y goûter pleinement. D’autre part, c’est aussi une vraie fête avec ce que cela signifie de plaisir, de rencontres” assure François Rage.  Durant deux semaines, le festival s’installe, il envahit les lieux de la ville, Coloc’de la Culture, Salle de l’Alambic, La Baie des Singes, le Cinéma Le Gergovie, le Collège Marc-Bloch, la Médiathèque Hugo-Pratt, la Salle Polyvalente, et il diffuse même au-delà de la ville de Cournon, au gré de partenariats, rejoignant l’Espace culturel Les Justes du Cendre et l’Espace Le Caméléon de Pont-du-Château.

Eveil de la sensibilité artistique

Loop par la Compagnie Stoptoï- photo Stoptoï & Fabrikka.

“La programmation est conçue sous le signe de la diversité” explique Laure Montanier, directrice artistique du festival. “Diversité des âges, depuis les bébés jusqu’aux adolescents; diversité des disciplines, des formes, des expressions mais aussi des esthétiques allant du contemporain voire de l’expérimentation jusqu’à un certain classicisme”. Cette année, du 3 au 12 avril, la danse côtoiera le cirque, le théâtre se conjuguera avec la musique, ciné-concerts et humour seront au rendez-vous.  Attractif et “grand public”, le festival s’attache pourtant à proposer des spectacles intelligents, exigeants, émouvants, déroutants, souvent éloignés des clichés entourant les spectacles pour enfants. La volonté des organisateurs est ainsi de participer au développement de l’esprit critique et à l’éveil de la sensibilité artistique des enfants.

Le voyage de Malenky

Cette fois encore, Puy-de-Mômes (à cheval sur le calendrier scolaire et les vacances de Pâques) co-produira des spectacles (trois en moyenne par an.) Ce sera le cas de Le voyage de Malenky, de la compagnie lyonnaise Traversant 3, une création mêlant astucieusement théâtre, marionnettes et animation. D’autres temps forts devraient marquer cette édition: par exemple Je suis William, spectacle ambitieux de la Compagnie québécoise Le Clou!, présenté pour la première fois en Europe, qui imagine les jeunes années de William Shakespeare. Ou encore Ces filles-là de la Compagnie Ariadne, traitant avec subtilité des relations garçons-filles à travers la question du harcèlement via les réseaux sociaux. Le Théâtre du Pélican, implanté à Clermont, présentera pour sa part Floue, un beau spectacle pour adolescents autour de thèmes comme la nourriture et le pouvoir des mots. Tout au long de cette quinzaine, le festival sera accompagné et soutenu par “Les Amis de Puy-de-Mômes”, une association, qui accueillera le public, tiendra une guinguette et organisera des ateliers. Une participation essentielle puisque Puy-de-Mômes doit être l’affaire de tous…

L’ensemble de la programmation est à découvrir sur www.cournon-auvergne.fr

Billetterie en ligne jusqu’au 29 mars sur www.cournon-auvergne.fr/billetterieculture

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite