Accueil » Culture » La danse, le plagiat et la création collective
Photo E.Zeizig.
Culture Mardi

La danse, le plagiat et la création collective

Le Collectif ÈS (danse) s'interroge avec humour sur la notion de plagiat dans une oeuvre, co-produite par la Comédie de Clermont, qui reflète son époque. A découvrir du 3 au 6 avril à la Maison de la Culture..

Le plagiat peut être une subversion de l’art, un simple copier coller d’idées, une production à l’identique, un acte aux antipodes du principe de création. Pourtant, le Collectif ÈS  érige la notion de plagiat comme acte créatif. “Nous avons envie de questionner, décortiquer, nous amuser avec l’idée de plagiat à partir de ces questions posées en création : si on réutilise cette idée que nous avons déjà vu ailleurs ? Si cette forme que l’on vient de créer et qui vient d’une toute autre recherche, ressemblait finalement à celle de quelqu’un d’autre ?” s’interrogent les membres du collectif. Dès lors, ils s’intéressent aux influences conscientes et inconscientes qui ont traversé leurs créations, à ce qu’ils ont pu emprunter, détourner, dans une réelle admiration. A ce qui les a construit, structuré, inspiré. Reproduire, voler, prendre pour sien, s’approprier, ramener à soi… Où donc se place le plagiat?

“Nous amuser avec l’idée de plagiat”

“Nous avons envie de questionner, décortiquer, nous amuser avec l’idée de plagiat à partir de ces questions posées en création : si on réutilise cette idée que nous avons déjà vu ailleurs ? Si cette forme que l’on vient de créer et qui vient d’une toute autre recherche, ressemblait finalement à celle de quelqu’un d’autre ?” s’interrogent les danseurs du collectif.

Sur fond de séance d’aérobic

Photo E.Zeizig.

Le Collectif ÈS est né à l’initiative de Sidonie Duret, Jeremy Martinez et Émilie Szikora, qui se sont rencontrés en 2009. C’est en 2011 qu’ils décident de se réunir pour expérimenter la création collective et créent leur première pièce P’Lay’s pour quatre interprètes. Forts de leur complicité, ils développent l’idée d’être créateurs-interprètes dans une deuxième création Hippopotomonstrosesquippedaliophobie, qui reçoit le prix du public et celui de Communicating Dance lors du Concours (Re)connaissance en 2014. En 2015, ils créent une troisième pièce OVERGAME, pour onze jeunes danseurs de l’Album Cie à Grenoble. Avec Jean-Yves, Patrick et Corinne, co-produit par la Comédie de Clermont, accompagnés de deux autres danseurs, ils signent une oeuvre pleine d’humour et ponctuée d’inspirations loufoques entre Tarantino, Riad Sattouf, Xavier Dolan et David Bowie sur fond de séance d’aérobic.

Mardi 3, mercredi 4, jeudi 5 et vendredi 6 avril à la Maison de la Culture de Clermont (salle Boris-Vian).  Le spectacle sera également présenté samedi 7 avril à 20h30 à la salle Dumoulin à Riom.

www.lacomediedeclermont.com

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite