Accueil » Culture » « Politiquement correct »: l’amour est-il plus fort que les idées politiques?
Photo Christophe Vootz.
Culture Week-End

“Politiquement correct”: l’amour est-il plus fort que les idées politiques?

Productrice, comédienne et metteur en scène, Salomé Lelouch, la fille du réalisateur, confronte politique et amour dans "Politiquement correct". Une pièce à découvrir le 16 mars au Théâtre de Châtel-Guyon.

La vie sentimentale peut réserver bien des surprises et des détours. Elle n’est pas nécessairement, et fort heureusement, un long fleuve tranquille. Ainsi, au détour d’une élection présidentielle, Mado, une femme de gauche, assumant ses convictions, va-t-elle tomber amoureuse d’Alexandre, militant de l’ex Front National, en buvant un verre. L’amour est aveugle, dit-on. En tous cas, il n’a pas de carte politique et peut transgresser les différences.

Une situation délicate

Dans Politiquement correct, pièce évidemment contemporaine, Salomé Lelouch, la fille du célèbre réalisateur,  confronte politique et amour et interpelle les spectateurs et les fait réfléchir sur l’identité politique. L’originalité de la pièce vient évidemment de la situation délicate dans laquelle se trouve l’héroïne. Doit-elle privilégier ses idées à ses élans? Et que faire quand les sentiments vous saisissent et que l’attirance vous tenaille? Que réservera cette histoire à nos deux tourtereaux?

Des dialogues percutants

Sans bien-pensance excessive ou militantisme chevillé au corps, Salomé Lelouch livre une pièce astucieuse aux dialogues percutants. Sur scène, cinq acteurs expérimentés et de renom font vivre le spectacle avec talent, à commencer par Thibault De Montalembert, le héros de la série  Dix pour cent qui interprète Alexandre. Bertrand Combe et Arnaud Pfeiffer sont aussi à l’affiche : tous deux ont joué dans des dizaines de films et pièces de théâtre. Ludivine de Chastenet complète la distribution, aux côtés de Salomé Lelouch elle-même dans le rôle de Mado. Cette comédie romantico-politique oscille avec finesse entre rire, émotion et réflexion, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Samedi 16 mars à 20h30 au Théâtre de Châtel-Guyon. Renseignements au 04-73-64-28-82 et sur: www.theatre.chatel-guyon.fr

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite