Accueil » Sports » Non, l’eSport c’est e. mais ça n’est pas du sport…
Photo D.R.
Sports

Non, l’eSport c’est e. mais ça n’est pas du sport…

Les avis divergents sont les bienvenus au sein de 7 Jours à Clermont. Axel Renaudineau a plaidé pour la valeur sportive de l'eSport. Mais sa position ne fait pas l'unanimité. A chacun de se faire son idée...

Tout porte à croire qu’il sera un jour discipline olympique. Les responsables du C.I.O  ont en effet la fâcheuse habitude de suivre le sens du vent davantage que les valeurs historiques de leur mouvement. Paris-2024 verra, bel exemple de démagogie, l’apparition des danses urbaines (la breakdance) dont on se demande bien ce qu’elles viennent faire en pareille compagnie. Cela dit sans la moindre acrimonie mais l’idée que des activités culturelles fassent leur entrée dans le temple du sport se révèle pour le moins incongrue. A chacun, en effet, son univers.

Et le bridge ? Et la dictée de Pivot ?

Récemment, Axel Renaudineau, stagiaire au sein de la rédaction de 7 Jours à Clermont et membre de l’équipe de « Carte d’Etudiant », a défendu bec et ongle l’idée que l’eSport serait du sport. Et il a développé des arguments dont je ne puis pas dire qu’ils m’aient convaincu. L’eSport serait fatiguant… Oui, mais écrire un article l’est aussi, parfois. Et préparer un bon dîner peut vous mettre sur les rotules. L’eSport est une compétition… Oui, mais il existe des compétitions de tarot, de belote, de bridge …  Et la fameuse Dictée de Pivot a-t-elle besoin d’être reconnu en tant que discipline sportive pour couronner ses champions ?  Il aurait existé du dopage au sein du petit monde très technologique de l’eSport ? Oui mais l’on peut se doper aussi pour passer des examens, être à la hauteur lors d’un entretien professionnel … ou pour rendre ses performances sexuelles plus valorisantes.  Ou encore comme l‘athlétisme, le ski alpin ou le rugby, l’eSport est régi par une stricte réglementation. Oui, mais tous les jeux et même toutes les activités sociales possèdent leurs codes, appliquées comme un mode d’emploi. On ne joue pas au Monopoly comme on le fait au Cluedo. Et l’on fait rarement de la musique sans connaître le solfège…

En plein développement

L’eSport a ses émules, ses tournois, son public, des salles qui l’accueillent … et même, désormais, des médias qui lui sont consacrés. Il a vraisemblablement ses vedettes, ses champions en devenir… Bref, c’est un domaine particulier, une activité en plein développement dont il appartient à chacun de mesurer l’intérêt. Mais la performance physique, l’intensité de l’effort et parfois le risque qui sont propres à l’activité sportive lui demeurent étrangers. Non l’eSport n’est pas du sport sauf à confondre définitivement la réalité et le virtuel.

 

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite