Accueil » Sports »  « L’eSport » est-il du sport ? L’éternel débat…
Des compétitions suivies par le public.
Sports

 “L’eSport” est-il du sport ? L’éternel débat…

Le jeu vidéo est un milieu qui s’est énormément développé durant ces dernières années jusqu’à voir la création de compétitions professionnelles sous le terme « eSport ». Axel Renaudineau, étudiant en Licence Information et Communication à Clermont, a effectué un stage au sein de la rédaction de 7 Jours à Clermont. Il n'en démord pas : pour lui, l'eSport, c'est vraiment du sport... Son avis n'engage que lui.

« L’eSport ce n’est pas physique » …

L’argument revient souvent et à première vue cela a l’air vrai. Mais en regardant bien, l’effort physique est plus présent qu’on ne le pense. Certes, on ne va pas comparer cette discipline à un match de foot, un 100 mètres en athlétisme ou une rencontre de tennis mais l’effort est quand même là. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, participer à un match de eSport de haut niveau se révèle fatiguant aussi bien physiquement que mentalement. Il faut toujours être à l’affût du moindre mouvement de l’adversaire, avoir les muscles crispés, prêt à faire le moindre mouvement à chaque seconde. Bien évidemment on est loin des courbatures ressenties après avoir couru un marathon, mais rester concentré pendant 45 minutes s’avère épuisant ; alors imaginez quand les parties durent pendant 1 heure voire même 1 heure et demie ou s’éternisent sur plusieurs manches les unes après les autres…

Esprit d’équipe et Fair-play

Deux éléments très importants aussi bien dans le sport que dans l’eSport et qui sont (très souvent) respectés. On voit assez peu de joueurs se plaindre auprès des arbitres ou d’un bug du jeu après avoir commis une erreur. Bien sûr, il est devenu récurrent de dénoncer l’équilibrage du jeu sur les réseaux sociaux, mais ce côté mauvais perdant est un peu humain, finalement. Pour ce qui est de la triche, elle est rare également. Même si le dopage paraît assez difficile dans l’eSport, il existe quand même des substances permettant d’améliorer ses réflexes, sa réactivité, etc. la plus grosse amélioration de ces dernières années se voit au niveau des logiciels de triche. Là, où, hier, on pouvait encore voir des joueurs utiliser des logiciels externes, alors qu’ils jouaient sur scène devant le public, aujourd’hui, les éditeurs contrôlent en général les plus grosses compétitions et le matériel utilisé par les joueurs. Si cela ne suffit pas et que certains joueurs réussissent à utiliser des logiciels tiers, la sanction peut aller de la simple amende à un bannissement définitif du jeu en question. Pour l’esprit d’équipe, cela se voit surtout en jeu, lorsqu’un joueur se jette devant son allié pour le sauver, etc.

Au niveau de l’aspect financier, cela varie beaucoup en fonction des jeux mais en général, on se rapproche beaucoup du modèle de la NBA. Pour conclure, mon avis est que l’on peut considérer réellement  l’eSport comme du sport. On se rend bien compte que les codes du sport traditionnel se retrouvent également dans cette discipline si particulière. Selon moi, c’est suffisant pour lui reconnaître cette qualité.

À propos de l'auteur

Axel Renaudineau

Axel Renaudineau

Passionné de jeux vidéo depuis toujours, Axel Renaudineau a passé un Baccalauréat Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable afin de se lancer dans le développement de jeux. A la fin de sa période au lycée, il est attiré par le commentaire de compétitions de jeux vidéo et démarre alors une licence Information-Communication avec l’objectif de devenir commentateur E-sportif.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite