Accueil » Sports » CF63 – MHSC : Après Paris, pétard mouillé interdit !
CF63 - MHSC 2023-2024
Sports Week-End

CF63 – MHSC : Après Paris, pétard mouillé interdit !

La confrontation s’annonce sulfureuse après un match aller rocambolesque ! Le Clermont Foot 63 accueillera le Montpellier Hérault Sport Club ce dimanche au Stade Gabriel Montpied. 

Le contexte étrange du match aller à rejouer promet une rencontre retour électrique, et la présence nombreuse annoncée du public héraultais ne fera qu’accentuer l’atmosphère électrique.

Et comme Montpellier arrive en Auvergne en pleine forme, porté par une attaque redoutable menée par des talents tels que Savanier, Nordin, et Adams ou Tamari (annoncé cependant forfait pour ce match), il y a fort à parier que ce sera pour secouer la défense clermontoise. 

En effet, face à une équipe aussi talentueuse en attaque, le Clermont Foot et sa défense, ancrés à la dernière place du classement, se trouvent dans l’obligation de remporter les trois points pour garder espoir dans leur lutte pour le maintien.

L’enjeu est de taille pour les locaux qui espèrent que leur public se mobilisera en nombre, créant une ambiance fervente pour soutenir les joueurs dans ce moment critique de la saison.

La possibilité d’une fin de saison palpitante reste entre-ouverte, et ce match est déterminant dans la quête du CF63 pour éviter la relégation.

CF63 / MHSC : opposition de styles

CF63 / MHSC promet d’être un duel de styles opposés et où l’enjeu, crucial pour les locaux, ne devra pas prendre le pas sur l’ambition de jouer.

https://twitter.com/CF63Insights/status/1779074055054000335

Clermont, préférant exploiter le flanc gauche pour ses assauts, va se mesurer à un un MHSC qui favorise l’attaque par la droite et excelle dans l’art du contre. 

Mais la lenteur de la construction clermontoise n’inspire que peu confiance lorsque l’adversaire opte pour une approche tactique où il laisse le ballon, préférant rebondir sur des opportunités de contre-attaques pour surprendre des clermontois pas toujours très concentrés.

Et avec 58 actions directes concédées par Clermont  (1er en partant du bas) et 76 initiées par Montpellier (1er), il y a fort à parier que le MHSC aura tout intérêt à laisser le CF63 jouer à la baballe.

Pour ne rien arranger, Montpellier, dans une bonne forme récente, vient avec une réputation de dangerosité sur les phases arrêtées et une capacité notable à transformer des coups francs directs en occasions de but. 

La discipline et le contrôle clermontois seront donc mis à l’épreuve du feu pour ce match contre un club qui a quasiment acquis son maintien et n’a pas grand-chose de plus à espérer cette saison.

Face à eux, Clermont, qui lutte pour s’éloigner de la dernière place, sait que la victoire est impérative pour entretenir l’espoir d’un maintien en Ligue 1.

Analyse des forces et faiblesses de Montpellier

Mais si le MHSC a un style qui peut gêner le CF63, il n’a pas que cela… Et il n’a pas, non plus, que des qualités…

https://twitter.com/CF63Insights/status/1779027107613642919

Comme dit précédemment, Montpellier se montre performant dans ses transitions offensives rapides et propose une menace constante sur les ailes grâce à des joueurs capables de créer du danger par la passe mais aussi sur des exploits individuels.

Cependant, leur tendance à perdre la possession rapidement pourrait se retourner contre eux, surtout face à des équipes pressantes comme Clermont qui cherchera à exploiter chaque erreur. 

Car si Montpellier excelle dans l’art de contrer, il n’excelle pas dans l’art de défendre les contres : leur défense, bien que solide dans l’ensemble, montre également des signes de faiblesse contre les attaques rapides sur les ailes et les frappes de loin, des zones que Clermont devra cibler. 

On se souvient, d’ailleurs, de la frappe de Maxime Gonalons lors du “2d” match aller…

De plus, Montpellier a montré régulièrement des difficultés à défendre les phases arrêtées, un point que Clermont pourrait utiliser à son avantage malgré une efficacité douteuse habituellement sur les coups de pieds arrêtés.

Ce que Clermont pourrait proposer…

Le plan pour Clermont pourrait être de mettre en œuvre une stratégie qui perturbe Montpellier par un bloc bas et des attaques ciblées sur les flancs pour peu que les centres arrivent et qu’il y ait de la présence dans la surface. Le tout en maintenant une discipline tactique rigoureuse pour ne pas se faire surprendre en contre.

Un peu ce que Clermont a proposé face au Paris Saint-Germain en somme !

La capacité de Clermont à résister à la pression de Montpellier et à maintenir une solidarité défensive équivalente à celle montrée contre l’ogre parisien sera, bien sûr, cruciale, surtout dans les derniers instants du match où Montpellier pourrait pousser fort pour emporter la victoire en cas de duel serré. 

Ce serait dommage de rater 2 points vitaux à nouveau !

Teji Savanier, au cœur du jeu de Montpellier

S’il y a un joueur dont Clermont peut être sûr qu’il sera motivé pour l’empêcher d’atteindre les 3 points, c’est bien Téji Savanier !

Téji Savanier est un OVNI dans l’élite du football français. 

Cette saison, il a non seulement marqué 8 buts, dont 7 sur penalty, mais a aussi délivré 5 passes décisives. 

Plus impressionnant encore, Savanier a créé 167 situations de tirs, un record dans le championnat et bien loin devant un, Muhammed Cham  qui en compte 66 de moins en étant pourtant le 7e plus prolifique en la matière en L1.

Son dévouement pour le MHSC est tel que Savanier a choisi de privilégier la fidélité à son club plutôt que de poursuivre des opportunités potentiellement plus lucratives ailleurs, faisant de lui non seulement un pilier sur le terrain mais aussi le plus fervent des supporters du club.

Savanier incarne l’âme du Montpellier HSC, en étant un modèle de loyauté et d’engagement, qualités que tout supporter voudrait voir chez les joueurs de son équipe. 

Son influence sera donc encore une fois cruciale ce dimanche alors que Montpellier affronte le Clermont Foot au Stade Gabriel Montpied, dans un match où son aptitude à changer le cours du jeu sera sans doute un poison pour le milieu clermontois.

Mais malgré son ange gardien, le MHSC ne se plait pas tant que cela en Auvergne…

La malédiction des 3 matchs à domicile pourrait-elle se briser ?

En effet, le Clermont Foot n’a jamais perdu face à Montpellier au Stade Gabriel Montpied en Ligue 1 Uber Eats, une statistique qui met en lumière la tenue des locaux dans ce face-à-face particulier.

Toutefois, Clermont n’a jamais réussi, non plus, à rester invaincu pendant trois rencontres consécutives contre une même équipe à domicile depuis qu’ils évoluent dans l’élite, une série maudite qu’ils espèrent donc rompre ce week-end.

Des arrêts de jeu qui s’éternisent

Et il faudra probablement tenir physiquement presque 100 minutes pour l’emporter !

En effet, les matchs impliquant le Clermont Foot affichent la plus longue durée moyenne de cette saison en Ligue 1, avec pratiquement 100 minutes par partie. 

Les affrontements de Montpellier ne sont pas loin derrière, occupant la troisième position avec une moyenne de 99 minutes et 24 secondes. 

Ce week-end, le chronomètre et les organismes pourraient encore être mis à rude épreuve d’autant que la chaleur semble s’être invitée à la fête.

Nos paris sur la composition du CF63 contre le MHSC

Face à Montpellier ce weekend, le Clermont Foot 63 est contraint de naviguer à travers une série d’absences significatives, tout en ayant l’impérieuse nécessité de décrocher une victoire. 

Les blessures de Konaté, Gonalons, et Allevinah, combinées à la suspension de Caufriez, obligent l’équipe à revisiter sa formation habituelle, probablement en faveur d’un 4-2-3-1. En effet, les absences et en particulier celles, fréquentes, de Caufriez, ont souvent dicté un changement de système.

Le couloir gauche devrait, lui, voir le retour de Rashani, dont la présence agressive sur le flanc pourrait s’avérer cruciale, à condition qu’il canalise son énergie positivement après des expulsions récentes particulièrement dommageables. 

Diaw reviendra probablement dans les buts, malgré l’épisode qu’il a connu lors du premier match aller. Si N’Diaye a parfaitement assuré l’intérim, nul doute que la défense a un peu plus de repères avec l’international Sénégalais.

Au milieu, la grande question reste de savoir qui, de Magnin ou Keita (ou des deux), prendra place aux côtés de Gastien pour essayer de contrôler le jeu et d’apporter un soutien défensif robuste. 

Gastien sera sans doute le pivot central de l’organisation clermontoise, son expérience étant cruciale dans la gestion du rythme du match.

En attaque, la sélection pourrait être influencée par le retour de Nicholson, qui a été écarté dernièrement. 

Sa taille et sa présence physique pourraient être privilégiées pour perturber la défense de Montpellier.

Cela soulève la question de qui parmi Rashani, Virginius ou Boutobba pourrait être relégué sur le banc, chacun ayant des attributs qui pourraient être utiles selon le plan de jeu décidé.

Encore un match de la peur…

Ce dimanche, le Clermont Foot 63 affronte le Montpellier Hérault SC dans un contexte de survie en Ligue 1, marqué par la nécessité impérieuse de gagner pour espérer se maintenir. 

Avec plusieurs joueurs clés absents, Clermont pourrait opter pour un 4-2-3-1, cherchant à maximiser ses chances offensives tout en stabilisant le milieu de terrain. 

Le retour de Rashani offre une option agressive sur les ailes, potentiellement cruciale contre une équipe montpelliéraine forte en contre-attaques mais vulnérable sur les centres.

La gestion de l’attaque et la sélection de Nicholson ou Virginius pourraient définir la dynamique clermontoise : défendre bas et contrer vite ou accepter la possession et peser dans la surface…

Face à un adversaire de “son championnat” et avec le soutien de leur public, Clermont a l’opportunité de prendre des points vitaux dans sa lutte pour sa survie dans l’élite.

Surtout après la victoire surprise de Metz contre le RC Lens ce vendredi.

Seule une victoire permettra d’y croire encore.

Voir la conférence de presse sur le site du club

CF63 – MHSC : Le groupe clermontois

Gardiens : Massamba N’Diaye, Mory Diaw

Défenseurs : Mehdi Zeffane, Neto Borges, Chrislain Matsima, Andy Pelmard, Florent Ogier, Yoël Armougom, Jérémy Jacquet, Ivan M’Bahia

Milieux de terrain : Habib Keïta, Yohann Magnin, Bilal Boutobba, Muhammed Cham,, Johan Gastien

Attaquants : Elbasan Rashani, Shamar Nicholson, Alan Virginius, Jérémie Bela, Grejohn Kyei

Absents : Maximiliano Caufriez (Suspendu), Jim Allevinah, Maxime Gonalons, Cheick Oumar Konaté (Blessés), Komnen Andric

À propos de l'auteur

CF63 Insights

CF63 Insights est un compte Twitter (X) dédié au Clermont Foot 63 qui propose des analyses statistiques, de l'actualité et des débats autour du club Auvergnat.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé