Accueil » Actualités » Justine Emard : dans le Top 10 des femmes digitales
Justine Emard, portrait par Franklin Bélingard
Justine Emard / photo Franklin Bélingard
Actualités Culture

Justine Emard : dans le Top 10 des femmes digitales

La Journée de la Femme Digitale et Madame Figaro viennent du publier le premier palmarès mettant en avant les 10 femmes de l’année qui se distinguent dans l’univers du numérique. Dans ce Top 10 figure l’artiste clermontoise Justine Emard.

La Journée de la Femme Digitale existe depuis déjà 8 ans. Afin de donner plus de retentissement à cet événement, Delphine Remy-Boutang, sa fondatrice, a bouclé un partenariat avec l’hebdomadaire Madame Figaro pour élaborer et publier un palmarès distinguant les dix femmes qui « ont cette année, mis avec le plus de fulgurance leur outil numérique au service d’une société vertueuse et contemporaine ». Publié en cette fin avril, ce palmarès prend tout son sens dans une période de confinement difficilement imaginable sans écran ni flux informatique. Dans cette liste où l’on retrouve essentiellement des entrepreneures et des ingénieures, se distingue une seule artiste, la clermontoise Justine Emard. La jeune plasticienne qui, il n’y pas si longtemps, était encore sur les bancs de l’Université Clermont Auvergne pour y suivre un master de la filière Métiers de la culture, est aujourd’hui invitée à présenter ses installations dans le monde entier, que ce soit à Paris, Tokio, Moscou ou Montréal. En mettant la technologie au service de l’art, elle « crée des relations inédites entre les êtres et les choses, entre la vie organique et l’intelligence artificielle ». Ses déplacements sont source d’inspiration et apportent de nombreuses opportunités d’observation du monde contemporain. Interrogée sur la finalité de son travail, elle répond « Je cherche à travailler avec une émotion engendrée par la rencontre entre différentes formes de vie, afin d’envisager de nouvelles perspectives de coexistence dans notre monde».
Fin 2017, Justine Emard avait présenté son installation « Screencatcher » au MARQ : voir notre article du 28/11/2017.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite