Accueil » Événement » Europavox en plein air et au-delà des frontières
Brigitte, le 1er juiller à Europavox- photo Sophie Ebrard.
Événement Jeudi

Europavox en plein air et au-delà des frontières

Du 28 juin au 1er juillet, le festival franchit une étape supplémentaire: nouveau format en plein air, davantage d'artistes et des nouveautés significatives comme FoodEurope. Alors oui, l'édition 2018 ne ressemblera pas tout à fait aux précédentes.

L’heure était arrivée sans doute pour le Festival Europavox de franchir une nouvelle étape, sans remettre tout à fait en cause l’esprit même de cette manifestation qui célèbre tout à la fois la diversité des cultures, des paysages, des atmosphères et une véritable et indéniable identité européenne. Depuis 2006, Europavox a ainsi creusé son sillon à Clermont, terre d’élection, et bien au-delà car Europavox a essaimé… Le festival, toutefois, se devait d’innover faute de quoi il aurait fini, peut-être, par tourner en rond. 2018 va donc être caractérisée par un élan nouveau et une ambition manifeste. Pour donner sa pleine mesure, en ce début d’été, et affirmer davantage son aspect festif, Europavox jouera délibérément la carte du plein air, la grande scène, comme la scène factory, s’affranchissant définitivement des murs et des contraintes immobilières. C’est dehors, sur la Place du 1er mai, transformée en agora musicale, que les artistes laisseront libre cours à leur talent, leur inspiration, leur répertoire…

Têtes d’affiche, découvertes et coups de cœur

Rat Boy, le coup de coeur de D.Veillault- ph .Press-pic

Cinquante groupes et artistes se succéderont sur les trois scènes (Grande scène, Factory, Club Coopérative de Mai)  pendant quatre jours, provenant de vingt pays, du nord de l’Europe (Islande, Finlande, Norvège) à son extrême sud (Portugal, Grèce), de l’est (Ukraine) à l’ouest. Des groupes émergents, d’autres extrêmement confirmés, des têtes d’affiche…mais exclusivement des pointures. Directeur artistique d’Europavox, Didier Veillault ne tarit pas d’éloges sur une programmation qui incite à la découverte et invite au voyage. “C’est la plus belle de celles proposées à ce jour. Nous avons vraiment réussi à obtenir les groupes que nous voulions dans des esthétiques musicales diversifiées. Je note aussi que les groupes de filles sont nombreux…” Parmi les têtes d’affiche présentes, Jain (29 juin), Etienne Daho, The Blaze (30 juin), Orelsan, Lomepal, Brigitte (1er juillet). Mais le plaisir sera peut-être d’abord dans la découverte de groupes plus “exotiques”, slovènes, danois, lettons et…anglais, bien-sûr car le Royaume Uni reste le berceau de la culture rock. Pour sa part, Didier Veillault avoue un énorme coup de cœur pour Rat Boy (28 juin- Scène Factory).  Cela tombe bien cette soirée inaugurale du jeudi 28 juin sera entièrement gratuite…

FoodEurope sous les arbres

Les Clermontois d’Apollo&Scryss- 28 juin- photo Vivi What.

“En dehors de l’aspect artistique, le nouveau format va favoriser l’aspect convivial, le vivre ensemble” assure François Missonnier, directeur de la manifestation. Le village Europavox, implanté face à la Coopérative de Mai, y participera évidemment. Un nouvel espace Europakids, pour les 6-10 ans, proposera des animations adaptées. Et il ne faudra pas manquer la magnifique exposition de Valerio Vincenzo Borderline, les frontières de la paix, installée en plein air. Le photographe italien a promené son appareil à travers l’Europe, observant ce que sont devenues les anciennes frontières qui séparaient les états. Et le concept même de l’expo ne nuit en rien à sa fascinante esthétique. Nouveauté également avec Eurpafood, un espace de restauration installé sous les arbres de la Place du 1er Mai pour un beau voyage gastronomique autour de l’Europe, orchestré par Frédéric Coursol  avec la collaboration de chefs provenant de huit pays européens. Plus que jamais, Europavox sera donc un festival à goûter sans modération.

Tout le programme sur Europavoxfestivals.com

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite