Accueil » Culture » Delgrès, le blues des Antilles
Delgrès- photo Rémy Solomon.
Culture Vendredi

Delgrès, le blues des Antilles

Leur groupe porte le nom d'un héros (presque) oublié. Delgrès exporte fièrement une musique qui trouve ses racines aux Antilles.

Leur musique évoque volontiers la mémoire des Antilles. Eux-mêmes la qualifient parfois de « blues flambé au rhum ». Delgrès comme Louis Degrès, ce héros oublié qui s’est insurgé contre la décision de Napoléon de rétablir l’esclavage aux Antilles. La musique du groupe, elle-même, est peut-être une insurrection ou un chant de révolte ou un cri de rage et d’espoir. Avec la voix puissante de Pascal Danaë, une batterie souple mais métronomique, des riffs de dobro embrasés et voluptueux, un soubassophone (énorme tuba) et des basses telluriques, le trio a fait le tour du monde, sans album, sans promo, à la force du poignet. Son blues rebelle est à la fois abrasif et brûlant. Immanquable…

Will Barber en première partie

Auteur, compositeur, interprète et révélation de l’émission The Voice 6, Will Barber évolue dans un univers très blues, très country, très authentique. Sa grande et belle voix a déjà séduit le public des plus grands, notamment en première partie de Pete Doherty et des Vieilles Canailles.

Vendredi 30 novembre à 20h30 à la Coopérative de Mai  (Petite Coopé).

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite