Accueil » Actualités » Yannis Kokkos bientôt en lumière au Centre National du Costume de Scène
"Medea", opéra de Luigi Cherubini, mise en scène, décors et costumes de Yannis Kokkos au Théâtre du Capitole de Toulouse- photo Patrice Nin.
Actualités Culture

Yannis Kokkos bientôt en lumière au Centre National du Costume de Scène

Equipement culturel et touristique majeur de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le Centre national, situé à Moulins, s'apprête à proposer sa nouvelle exposition, consacrée au scénographe et metteur en scène franco-grec Yannis Kokkos. Elle s'ouvrira lorsque cessera le deuxième confinement...

Nul ne sait aujourd’hui quand les musées rouvriront leurs portes. Et ça n’est assurément pas la préoccupation principale de la majorité des Français. Comme les autres équipements culturels, ces lieux ont fermé leurs portes vendredi dernier, dans l’attente de jours meilleurs. Ceux du retour du public, dont on peut imaginer, hélas, que, dans un premier temps, il sera masqué.

A un peu plus de cent kilomètres de Clermont, le Centre national du costume de scène de Moulins, situé sur la rive gauche de l’Allier, dans une ancienne caserne militaire du XVIIIe siècle, classée aux monuments historiques, prépare néanmoins activement son prochain événement. L’exposition, consacrée au scénographe et metteur en scène Yannis Kokkos, devait normalement débuter le 28 novembre pour s’étendre jusqu’au 25 avril, lorsque le printemps sera venu. Son calendrier est évidemment tributaire des futures décisions que prendra le gouvernement.

Costumes, dessins, maquettes, photographies…

Le soulier de satin, scène et costumes de Yannis Kokkos- photo CNCS- Florent Griffard.

Scènes (nom de l’exposition) a été conçue en étroite collaboration avec l’artiste, l’un des créateurs les plus prolifiques de la scène théâtrale et lyrique internationale. Elle évoque son parcours, depuis son enfance grecque jusqu’à sa mise en scène de Lucia di Lammermoor, l’opéra de Gaetano Donizetti, qui devrait ouvrir la saison 2020-2021 de la Scala de Milan au mois de décembre (mais là encore, l’incertitude règne). S’articulant autour d’une centaine de costumes, issue soit du CNCS, soit de prêts extérieurs, mais aussi de dessins, de maquettes de décors et de costumes, de photographies de scènes et d’extraits audiovisuels, elle explicite l’étroite relation entre la création de l’espace scénographique, celle des costumes, et l’interprétation des œuvres théâtrales, lyriques ou chorégraphiques.

L’enfance, la nature, l’homme et la cité, l’amour et la mort, le plein et le vide, le merveilleux et le tragique, le voyage et la mer sont autant de sources d’inspiration pour Yannis Kokkos. Elles le guident au travers de son itinéraire artistique. L’exposition sera conçue comme un véritable parcours autour de ces thèmes récurrents. Elle entraînera le visiteur dans un mondes imaginaire, fantastique, à la rencontre de la mort et du crime, ou bien encore du côté de l’univers forain, à la Comédie française et dans la tragédie grecque, sans oublier la mer où se portent les rêves et se noient les illusions.

Un million de visiteurs

Depuis son ouverture, en 2006, le Centre National du Costume de Scène, fleuron du patrimoine artistique, a accueilli un million de visiteurs. Il abrite aujourd’hui une collection de 10.000 costumes de théâtre, d’opéra et de danse du milieu du XIXe siècle à nos jours, des “trésors” provenant des trois institutions fondatrices du Centre (la Bibliothèque nationale de France, la Comédie Française et l’Opéra national de Paris) mais aussi de dons de compagnies, d’artistes et de théâtres. Il accueille notamment la collection du danseur Rudolf Noureev, composée de 3500 pièces. A ce jour, le CNCS a organisé 27 expositions. La prochaine s’annonce exceptionnelle. Reste à savoir à partir de quand le public pourra la découvrir…

“La nuit Hernani”, scénographie et costumes Y.Kokkos- photo Y.Kokkos.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite