Accueil » Culture » Le Théâtre du Pélican se penche sur la question de la désobéissance
Culture Mercredi

Le Théâtre du Pélican se penche sur la question de la désobéissance

Hébergée à la Cour des Trois Coquins, la compagnie clermontoise, dont le travail est tourné vers la jeunesse, a donné carte blanche à l'auteur Ronan Mancec. Son projet a réuni 50 jeunes. La création sera présentée les 2, 3 et 4 mai à la Cour des Trois Coquins.

Le Théâtre du Pélican entame un nouveau cycle de réflexion « Jeunesse et Philosophie » qui réunira, de 2017 à 2020, neuf auteurs dramatiques contemporains et des centaines d’adolescents et jeunes gens sur tout le territoire auvergnat, et au-delà, afin de créer neuf manifestes de la jeunesse. Le deuxième manifeste a été commandé à Ronan Mancec, auteur de théâtre, collecteur de témoignages, spécialiste de la création sonore et animateur d’ateliers auprès de publics divers. Celui-ci aborde délibérément la question de l’obéissance et de la désobéissance dans La carte des routes et des royaumes…

“Les faire réfléchir, prendre position…”

Nous voulons continuer de rassembler des jeunes gens, de réunir les énergies d’une jeunesse impliquée, donc active. Les faire réfléchir, parler, prendre position, témoigner de leurs espoirs et de leurs malaises. Il s’agit également de leur faire parler d’un ensemble de valeurs et de cultures dites « en friche », dont ils ne doivent pas oublier les traces, de revenir sur des valeurs malmenées pour raconter une histoire à venir, commune, comme celle qui a toujours uni l’imaginaire des peuples dans le temps, et, enfin, mêler ces histoires pour en composer une nouvelle…” explique Jean-Claude Gal, créateur et directeur du Théâtre du Pélican, compagnie hébergée à la Cour des Trois Coquins et dont la démarche artistique se révèle “une revendication permanente d’actes de citoyenneté envers la jeunesse.”

Obéir ou désobéir?

Du 2 au 4 mai prochain, ils seront une trentaine d’adolescents et jeunes gens sur la scène de la Cour des Trois Coquins lors de la création du spectacle La carte des routes et des royaumes. Cette création, menée en partenariat avec le Service Université Culture (SUC) et l’Espace Nelson-Mandela, se révèle à la fois fédératrice et mobilisatrice. En plus des comédiens, elle a en effet mobilisé les énergies au sein des ateliers de scénographie, de musique et de costumes. La fabrication de la “carte des routes et des royaumes” est l’entreprise pharaonique que veut mener une famille royale despotique afin de connaître les moindres recoins du globe, d’en recenser les richesse et d’asseoir son pouvoir. L’objectif final est de réaliser une huitième merveille du monde. Toutefois, le projet nécessite la mobilisation de nombreux cartographes. En entrant naturellement en contact avec la population, ceux-ci se rendent compte qu’ils sont aussi les victimes des rêves démesurés des tyrans. Dès lors, la question de la désobéissance les taraudent.

Mercredi 2 mai à 10h et 20h30, jeudi 3 mai à 14h30 et vendredi 4 mai à 10h et 20h30 à la Cour des Trois Coquins, 12 rue Agrippa d’Aubigné à Clermont; réservations:  Espace Victoire : 04 73 42 60 58
Théâtre du Pélican : 04 73 91 50 60 / contact@theatredupelican.fr

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite