Accueil » Environnement » Réintroduction de la consigne, la PAMPA recherche des producteurs auvergnats
Photo : PollyDot de Pixabay
Environnement Vie publique

Réintroduction de la consigne, la PAMPA recherche des producteurs auvergnats

L’association la Pampa, a été créée en octobre 2020 pour mutualiser diverses activités des producteurs d’Auvergne. Son objectif ? Favoriser un système local de consigne et de réemploi des contenants en verre.

Chaque année, plus de 10kg d’emballages en verre par habitant ne sont pas recyclés, alors que la demande de la part des consommateurs pour réemployer du verre est de plus en plus forte. Bien que certains producteurs aient développé des initiatives pour le réemploi de leurs emballages, rien ne s’est généralisé pour l’Auvergne. Suite à ce constat, la PAMPA (pour Plateforme d’Activités Mutualisées des Producteurs Auvergnats) a vu le jour en octobre 2020.

Un projet grandissant

En 2017, plusieurs acteurs, dont l’ADML, le Valtom ou encore Macéo, ont réfléchi à l’opportunité de remettre en place une consigne pour les emballages en verre avec des intérêts convergents : réduction des emballages jetables, développement de la filière brassicole auvergnates, ou déploiement de la monnaie locale. Peu à peu, le nombre de personnes intéressées par le projet a augmenté et c’est désormais une quinzaine d’adhérents qui participent à l’association la PAMPA. Les membres de la PAMPA partagent tous les mêmes objectifs : promouvoir les circuits-courts et accompagner les producteurs vers des démarches de développement durable contribuant à développer l’emploi et l’insertion localement. A titre d’exemple, la PAMPA accueille au sein du collectif l’association Avenir, qui travaille à l’insertion par l’activité économique. Une première plateforme de lavage existe à Riom, mise en place en 2018, permettant de laver certains types de contenants (pots et bocaux). L’association travaille avec quelques producteurs, l’objectif de la PAMPA et de massifier cette initiative, d’accompagner Avenir dans ce projet et de proposer une deuxième plateforme de lavage, cette fois-ci pour les bouteilles de bière et de vin.

Du chemin reste à parcourir

Désormais, la PAMPA doit identifier les producteurs, distributeurs et consommateurs intéressés par la démarche  et qui souhaiteraient contribuer à la réintroduction de la consigne. Pour cela, le collectif souhaite lancer une phase d’expérimentation en début d’année prochaine. En attendant 2022, des temps de travail entre les différents acteurs seront prévus pour identifier les barrières et proposer des solutions sur l’optimisation de la collecte, de l’étiquetages des emballages, du choix du type de consigne, du logo pour identifier les emballages… Une première réunion de travail sur le projet consigne aura lieu le 9 septembre de 10h à 12h dans les locaux de l’association Avenir à Riom. Quant à la plateforme d’achat, le groupe de travail se réunira mi-septembre.

Infos pratiques

Pour participer à la démarche, il est possible de contacter l’association à l’adresse suivante : contact@pampa-auvergne.fr
La PAMPA recherche aussi des bénévoles pour promouvoir la consigne, sensibiliser de nouveaux producteurs et participer à des temps événementiels.

À propos de l'auteur

Eloïse Gerenton

Animée par l’envie de parler du monde qui l'entoure, Eloïse originaire du Puy-en-Velay a pris la voie du journalisme après l’obtention de son bac Littéraire. Aujourd’hui, étudiante en deuxième année de DUT journalisme à Vichy, elle s'épanouit pleinement dans ce domaine.
Passionnée par la vidéo, Eloïse aime également transmettre l’information par le biais de l’écrit. Les phénomènes environnementaux et sociétaux intéressent particulièrement notre future journaliste.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite