Accueil » Culture » Quand la musique classique est « solidaires ! » des arts plastiques
"Ces blancs que je creuse" par Laurent Delaire
"Ces blancs que je creuse" par Laurent Delaire
Culture

Quand la musique classique est « solidaires ! » des arts plastiques

Clermont Auvergne Opéra et l’Orchestre National d’Auvergne, les deux structures résidentes permanentes de l’Opéra de Clermont, lancent ce mois-ci, "Solidaires !" une série d'expositions pour venir en aide à sept artistes plasticiens impactés par la fermeture des lieux culturels durant la crise sanitaire.

Pierre Thirion-Vallet et Lila Forcade qui dirigent respectivement Clermont Auvergne Opéra et l’Orchestre National d’Auvergne ont vécu, tous deux, la longue période de fermeture des lieux de culture durant la pandémie. Si leurs structures n’ont pas trop souffert sur le plan financier grâce à un financement faisant appel à l’argent public et au mécénat, en revanche, de nombreux artistes plasticiens indépendants n’ont pas pu exposer ni vendre durant cette même période. C’est ce qui a poussé les dirigeants des deux structures culturelles résidentes de l’Opéra de Clermont à proposer à sept artistes d’exposer sur les murs des coursives du bâtiment durant la saison, soit de novembre à fin mai. Ce projet qui était une première, a permis de monter une belle opération de solidarité tout en développant l’idée que l’Opéra doit vivre et recevoir du public en dehors des concerts. Hélas, le bâtiment municipal n’ouvre pas en permanence ce qui limitera les visites des expositions aux seuls moments où l’une ou l’autre structure proposera des spectacles.

142 dossiers déposés, sept retenus

Manifestement, l’appel à projet a bien été entendu dans le monde des plasticiens puisque 142 dossiers ont été déposés. Un jury composé de cinq professionnels de la culture dont Jean-Charles Vergne directeur du Fond Régional d’Art Contemporain a sélectionné les travaux d’artistes travaillant dans les modes d’expression différents que sont la peinture, l’illustration et la photo.
Chacun bénéficiera des murs durant un mois et d’une rencontre publique. Une somme de 1000 € sera remise au titre de la rémunération du droit de présentation et le public est dors et déjà invité à soutenir  les plasticiens par dons libres ou par acquisition d’œuvres.
Les artistes retenus sont : Laurent Delaire (peintre), Clément Moussière (photographe), Anne-Marie Rognon (peintre), Elza Lacotte (illustratrice) Charles Rostan (photographe) Hélène Latte (peintre) et Sébastien Layral (peintre)

Laurent Delaire, premier plasticien exposé

Laurent Delaire / photo 7 jours à Clermont
Laurent Delaire / photo 7 jours à Clermont

C’est Laurent Delaire, peintre clermontois qui est le premier à exposer jusqu’au 30 novembre. Une partie des œuvres présentées a été réalisée durant la période de confinement. Elles offrent soit une étonnante représentation des routes et de la nature en Auvergne soit une ouverture vers l’extérieur depuis un lieu clos. Les représentations graphiques hypnotisent autant que la technique de l’artiste passionne. En effet Laurent Delaire travaille avec le principe de soustraction de la peinture. Partant d’un support en bois, totalement recouvert de médium à l’huile « Noir de Mars », il retire la matière d’abord au chiffon puis avec des outils qui grattent et qui coupent. Les paysages finissent par apparaître, parfois même un tableau refait surface de manière fantomatique.

 

Exposition Solidaires ! 7 artistes exposés jusqu’à fin mai 2022.
Opéra de Clermont, boulevard Desaix, visible les jours de représentation

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite