Accueil » Événement » Puy-de-Mômes entretient la flamme pour ses 25 ans
MMO- photo Agathe Poupeney.
Culture Événement Mardi

Puy-de-Mômes entretient la flamme pour ses 25 ans

Le festival cournonnais, dédié au jeune public, a un quart de siècle. L'édition 2019 se déroulera du 9 au 18 avril et s'annonce prometteuse.

Les tout premiers spectateurs de Puy-de-Môme ont, depuis longtemps, atteint l’âge adulte… Le festival cournonnais dédié au jeune public souffle, en effet, en ce printemps ses vingt cinq bougies. « L’objectif affiché en 1994, lors de la première édition, n’a pas changé: donner une vision poétique du monde en ouvrant les voies de l’imaginaire, permettre de belles rencontres, offrir des moments de partage et d’émotion, dès 18 mois… et sans limite d’âge » précise Bertrand Pasciuto, le maire de Cournon. Pour autant, en un quart de siècle, la manifestation s’est étoffée et elle a su, aussi, devenir une référence dans son domaine. Les 905 spectateurs de la première édition se sont multipliés et ils étaient ainsi plus de 13.000 en 2018. L’aventure, en tous cas, va se poursuivre, du 9 au 18 avril, à la faveur d’une édition riche en propositions.

ID+-photo Matteo Mangherini.

Vingt quatre spectacles

Vingt quatre spectacles vont en effet s’égrainer durant dix jours, tous sélectionnés pour leur qualité et leur exigence artistique. Et comme Puy-de-Mômes se veut ouvert au monde et aux expressions, le contenu se caractérisera par une grande variété de disciplines: marionnettes, cirque, concerts, projections de court-métrages, théâtre, danse, conte musical ou encore « bébé-concerts »….

Olimpia- photo Cie Hop!Hop! Hop!

A Cournon et ailleurs

C’est avec le spectacle Olimpia de la Cie hop!hop!hop! (co-produit par Puy-de-Mômes) que le festival s’ouvrira, mardi 9 avril à la Coloc’ de la Culture. Cette odyssée peuplée de figures mythologiques  et de paysages oniriques offre le meilleur visage du théâtre de poupées. Tout aussi fort en émotions, Le grand voyage d’Annabelle refermera le chapitre jeudi 18, toujours à la Coloc’ de la Culture, sur une note aventureuse. Ce conte musical, délivré par la Cie DSL Z conjugue réel et dessin animé pour mieux inciter au rêve. Entre temps, les temps forts ne manqueront pas. A l’image de Les genoux rouges, spectacle de cirque chorégraphié, proposé par le Carré Blanc Cie, ou de M.M.O, création chorégraphique de la Cie Mémé Banjo qui déploie une poétique de l’imaginaire. Durant ces dix jours, les spectateurs croiseront et Goupil et Ysengrin, rencontreront des ânes qui volent, des clowns, des funambules, ils voyageront à travers des mythes japonais, se promèneront Sur mon chemin. Et ils iront de lieu en lieu, de la Coloc’ de la Culture à la salle de l’Alambic, du cinéma Le Gergovie à la Médiathèque Hugo-Pratt, du collège Marc-Bloch à la salle polyvalente et jusqu’au Caméléon de Pont-du-Château ou à l’Espace culturel Les Justes du Cendre. Une ribambelle de spectacles, comme un bain de jouvence, au carrefour des 25 ans.

Festival Puy-de-Mômes, du 9 au 18 avril. Plus d’informations: www.cournon-auvergne.fr 

 

Le grand voyage d’Annabelle- photo By-Lu.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite