Accueil » Santé » Les établissements thermaux organisent leur prochaine réouverture
Thermalisme photo-Marielsa Niels
photo-Marielsa Niels
Actualités Économie Santé

Les établissements thermaux organisent leur prochaine réouverture

Dans quelques jours, les stations thermales auront repris l'essentiel de leurs activités brusquement interrompus le 16 mars dernier. Elles doivent, pour cela, s'adapter à une situation inédite.

Les stations thermales françaises sont autorisées à rouvrir, depuis le 2 juin. Le décret, paru au Journal Officiel, le 31 mai dernier, offre ainsi de nouvelles perspectives, à court terme, pour un secteur de l’économie, frappé lui aussi de plein fouet par la crise sanitaire. L’Auvergne thermale va donc pouvoir, peu à peu, reprendre son activité.

Mise en configuration

Dans les faits, il faudra encore attendre quelques jours pour les onze établissements de l’Auvergne Thermale soient opérationnels. En effet, ceux-ci devront préalablement se mettre à nouveau en état de fonctionnement, former les personnels à la gestion du risque Covid-19, commander leurs équipements de protection individuelle nécessaires, remettre en service les réseaux d’eau, préparer divers aménagements au sein des thermes et satisfaire aux exigences du contrôle sanitaire imposées par les Agences Régionales de Santé. L’ouverture devrait donc intervenir, suivant les cas, entre la deuxième quinzaine de juin et la première de juillet. Mais d’ores et déjà, tout est fait pour que la rentrée intervienne dans les meilleures conditions.

Des curistes rassurés

Selon Thierry Dubois, Président du CNETh, syndicat professionnel des établissements thermaux : “La profession se réjouit de la réouverture des établissements thermaux après une fermeture de trois mois. Il était temps que les thermes renouent avec leur rôle d’acteurs de la santé publique et aussi permettre aux curistes de ne pas davantage différer le traitement de leurs maladies chroniques » explique Thierry Dubois, président du CNETh, syndicat professionnel des établissements thermaux. Un référentiel sanitaire complet,  validé par la Direction Générale de la Santé, a été établi par la profession, à partir de mesures organisationnelles, médicales et techniques. Pour rassurer les curistes sur leurs conditions d’accueil, en cette période anxiogène, ces derniers seront informés de ces mesures nouvelles, ainsi que des dispositifs mis en place sur le territoire par les autres acteurs de leur séjour.

Les stations s’adaptent

Face à une situation inédite, et à longue fermeture des établissements, les stations d’Auvergne Thermale s’adaptent. L’amplitude journalière des soins va être élargie et les saisons se prolonger de plusieurs semaines sur la plupart des sites. “Les liens entre les médecins thermaux et les établissements ont été renforcés. Cette collaboration va permettre une organisation optimale pour la réalisation des cures dans de bonnes conditions” estime le Docteur Anne-Véronique Fourot. A Royat, à Châtel-Guyon, à La Bourboule, à Saint-Nectaire, à Vichy et dans les autres stations de l’Auvergne Thermale, on attend avec impatience la reprise d’une activité essentielle pour la vie locale.

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite