Accueil » Innovation » QAPSUL, un boîtage alimentaire révolutionnaire made in Auvergne
Boîtes QAPSUL / Photo QAPSUL
Boîtes QAPSUL / Photo QAPSUL
Économie Environnement Innovation

QAPSUL, un boîtage alimentaire révolutionnaire made in Auvergne

Deux entrepreneurs auvergnats lance ce mois-ci QAPSUL, un boîtage alimentaire écologique et innovant pour le marché de la livraison à domicile

Voici une nouvelle aventure née d’une idée apparue durant le confinement. Lassés de se faire livrer à domiciles des repas froids, Edouard Vega et David Marcos ont eu l’idée de créer des boîtes alimentaires capables de garder les aliments au chaud (ou au froid) plus longtemps que les emballages classiques.
Dans le même temps, ils ont aussi observé la montée en puissance de la livraison à domicile, qui outre l’ubérisation de l’emploi, génère énormément de déchets d’emballage dont on connait les ravages sur l’environnement.

Une solution technologique et pragmatique

E. Vega et D. Marcos / Photo QAPSUL
E. Vega et D. Marcos / QAPSUL

Les deux auvergnats, forts de leur expériences professionnelles passées, ont créé QAPSUL, une start-up qui lance officiellement ce 12 avril 2024 un boîtage isotherme, lavable et réutilisable à 100%, conçu en mono-matière (le PPE, Polypropylène Expansé) capable de maintenir les aliments à température durant 1h30. « Le constat est alarmant » déclarent les deux chefs d’entreprise. « Pour nous, pour nos enfants, il nous semble primordial d’être vigilant au monde que nous allons laisser. Les enjeux environnementaux et les besoins grandissants de la restauration à emporter nous poussent à apporter une solution technologique et pragmatique » Leur production permet aujourd’hui d’avancer un peu plus vers l’atteinte du repas 0 déchets.

Faire de QAPSUL un référent de l’écologie et du made in France

La strart-up QAPSUL qui a fait ses premiers pas dans un incubateur d’entreprises clermontois a pu bénéficier d’aides financières de la part de ADEME et de la French Tech. Elle lance aujourd’hui le produit après une phase d’essai menée avec une dizaine de cuisines collectives et des fast-foods du territoire Auvergne-Rhône-Alpes.
Edouard Vega et David Marcos envisagent une production soutenue, avec une cadence de 10 boîtes en sortie de presse toutes les 3 minutes, afin de pouvoir répondre à la demande exponentielle du marché auvergnat de la restauration à emporter. Il ont évidemment, l’ambition de toucher, rapidement, le marché national en créant un véritable circuit vertueux autour de leurs produits. L’idée est de positionner QAPSUL comme un acteur incontournable de la restauration à emporter, la livraison et le portage de repas, tout en obtenant le statut de référent de l’écologie et du made in France.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé