Accueil » Histoire » La fabuleuse histoire commune de Michelin et Citroën (2): quand Citroën dévoile l’audacieuse 2 CV
1939: la TPV est présentée à Edouard Michelin.
Histoire

La fabuleuse histoire commune de Michelin et Citroën (2): quand Citroën dévoile l’audacieuse 2 CV

Sous la houlette de Michelin, propriétaire de la marque Citroën de 1935 à 1976, Citroën a bénéficié d’une image forte et développé des modèles emblématiques, comme la 2 CV. Deuxième épisode de notre série consacrée à cette belle histoire industrielle.
1922 Michelin lance l’enquête nationale de l’automobile populaire.

Le 7 octobre 1948, le Salon de l’auto est inauguré par le président Vincent Auriol. Sur le stand Citroën, il découvre éberlué, comme son entourage, un vilain petit canard. Il s’agit de la 2CV, la petite voiture que prépare Citroën depuis 1935.

Au moment de la session de Citroën à Michelin en 1935, Pierre Michelin – fils d’Edouard Michelin, l’un des fondateurs de la marque éponyme, demande à Pierre Jules Boulanger de devenir chef d’études de la marque aux deux chevrons, tandis que lui occupe la fonction de P.D.G. Ce n’est qu’en 1937 que Pierre-Jules Boulanger prend la tête de Citroën après la disparition accidentelle de Pierre Michelin.

La 2CV place des Carmes.

Créer une voiture populaire

Se rendant compte que la voiture n’est pas accessible à toutes les catégories sociales, Pierre Jules Boulanger souhaite créer une voiture populaire pour le monde rural. Son nom de code : la TPV pour très petite voiture. L’idée lui est peut-être venue en observant les agriculteurs se rendant au marché de Lempdes où Pierre Jules Boulanger possède une maison (l’actuelle mairie). Le cahier des charges se résume à ses bons mots : la voiture doit pouvoir transporter « deux cultivateurs en sabots, cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet à vitesse de 60 km/h pour une consommation de trois litres d’essence aux cent. Un confort irréprochable car les oeufs transportés doivent rester intacts ».

La première étude de marché

Pierre-Jules Boulanger s’appuie sur l’enquête nationale de l’automobile populaire demandée dans les années 20 par Michelin mise à jour quelques années

Pierre-Jules Boulanger.

plus tard. C’est la première étude de marché qui sera copiée par de nombreux industriels. Les réponses du questionnaire sont destinées à faire le portrait de la voiture populaire idéale. Il comporte cinq questions : jusqu’à quel prix pourriez-vous payer une auto ? A combien de places ? Quel poids de marchandises devrait-elle porter ? Quelles marchandises ? Quelle est la plus grande vitesse que vous voudriez atteindre en terrain plat ?

Le P-DG de Citroën fait appel à André Lefebvre, père de la traction, formé à l’école supérieure de l’aéronautique, pour concevoir les projets les plus fous, utilisant des techniques nouvelles : tôles ondulées inspirées de l’aéronautique, utilisation de tôles minces. L’influence de Michelin qui a déjà construit des avions et des michelines est très forte. Le fabricant de pneumatiques a développé un bureau d’études capable de bouleverser toutes les habitudes de l’automobile. Walter Becchia dessine la mécanique définitive pendant que Flaminio Bertoni donnent à la 2 CV son aspect final très novateur.

La 2 CV sera fabriquée dans toutes ses variantes, à plus de 5 millions d’exemplaires jusqu’au 27 juillet 1990.

La TPV prête pour le salon de l’auto 1939. Il n’aura pas lieu.

Retrouvez le premier épisode de La fabuleuse histoire commune de Michelin et Citroën.

À propos de l'auteur

Véronique Feuerstein

Véronique Feuerstein

Diplômée en histoire de l’art, Véronique Feuerstein a deux passions : le patrimoine et l’économie. Après un début de carrière au quotidien l’Eveil de la Haute-Loire au Puy-en-Velay, elle a collaboré au magazine de territoire Massif central puis est devenue rédactrice en chef de Massif-central entreprendre pendant neuf ans. Elle a ensuite participé au lancement d’un nouveau média : la Montagne entreprendre, appartenant au groupe Centre France.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite