Accueil » Sports » F.C. Chamalières : une passe décisive pour l’avenir
La Tribune du stade Claude-Wolff. Photo: Agence Kinic
Sports Week-End

F.C. Chamalières : une passe décisive pour l’avenir

Dans l’ombre du Clermont Foot 63, le F.C.Chamalières grandit paisiblement et a réussi à atteindre la Nationale 2 (4e division nationale). Pour continuer sa progression, le club doit faire preuve d’ingéniosité au quotidien, tout en ayant des résultats sportifs. La rencontre de ce samedi (18h) face au F.C.Sète, leader du groupe D, est une nouvelle occasion de s’étalonner.

Pas simple pour un promu de se faire une place à l’étage au-dessus… Une expérience difficile que le F.C. Chamalières a connu lors de la phase aller du groupe D, terminée en position de relégable. Mais pour entretenir l’espoir d’un maintien en Nationale 2, Chamalières a fait le choix de se renforcer lors du Mercato hivernal et les premiers résultats de 2020 semblent prometteurs.

Le deuxième club de football du département

A. Marcantei, un jeune coach ambitieux pour son club. Photo: Agence Kinic

Mine de rien, en accédant à la N2, le F.C. Chamalières est devenu le deuxième plus grand club du département, derrière le Clermont Foot 63 (Ligue 2). Une ascension accomplie dans le sillage de son jeune entraîneur de 34 ans, depuis 6 saisons, Arnaud Marcantei : « Je suis arrivé en 2008 comme joueur et j’entraîne depuis maintenant six ans. Le FCC est un club familial, fondé en 1965 et qui est en pleine progression sportive. Aujourd’hui on travaille à se structurer, pour évoluer en même temps que l’on monte dans les divisions nationales. » Une réussite sportive qui permet au club d’atteindre son plus haut niveau historique mais qui nécessite une remise en question pour le futur : « Compte tenu de nos moyens, nous sommes proche d’atteindre le « plafond de verre ». Pour continuer notre évolution, nous avons besoin de moyens financiers bien-sûr, mais aussi et surtout d’améliorer nos infrastructures. » Le club dispute ses rencontres de championnat dans le stade Claude-Wolff, situé au sommet de la “voie romaine”. Un stade pas toujours simple d’accès pour le public : « Nous avons une tribune qui peut accueillir environ 400 spectateurs, mais on est obligé de se garer un peu loin et de monter une petite côte pour arriver jusqu’au terrain d’honneur. Ça n’est pas l’idéal pour recevoir au mieux notre public. » 

La réception de Sète, un club historique pour s’étalonner

À Chamalières on joue aussi au foot et pas seulement au volley. Photo: Agence Kinic

Le public devrait une fois encore répondre présent ce samedi après-midi pour la réception du F.C. Sète 34, le leader du groupe D. Si le club héraultais évolue aujourd’hui en Nationale 2, il reste le premier de l’histoire à avoir réalisé le doublé Coupe-Championnat dans les années 30 et il évoluait encore il y a peu en Ligue 2. Ce défi authentique pourrait valider le bon début d’année de l’équipe d’Arnaud Marcantei : « C’est un gros adversaire que nous allons affronter mais, avec l’apport de nos 5 nouveaux joueurs, arrivés pendant le Mercato, on espère maintenir la bonne dynamique du mois de janvier et mesurer nos progrès par rapport au match-aller. » Dépourvu de ses trois meilleurs joueurs en début de saison, Chamalières avait fait le pari de s’appuyer sur le groupe qui a assuré la montée de N3, la saison passée. Mais le déficit d’expérience a obligé le club à revoir sa copie, pour tenter de sortir de la zone rouge : « Notre équipe est aujourd’hui 14e du classement et lutte pour le maintien. On reste sur un succès important à Andrézieux, un rival  direct dans le bas du tableau. Cela nous a permis d’acquérir une certaine confiance. Elle nous donne envie de poursuivre notre bonne série du mois de janvier face à l’un des cadors de notre groupe. » Avec trois victoires pour un résultat nul, le FCC est invaincu en 2020 et s’est relancé clairement dans la course pour le maintien.

Si son jeune entraîneur est conscient des contraintes économiques pour avancer dans la hiérarchie, le F.C. Chamalières reste un club ambitieux qui souhaite encore se développer dans un futur proche. Pour y parvenir, le club aimerait pouvoir jouer régulièrement dans un stade plus adapté. Et pourquoi pas le Stade Philippe-Marcombes, actuellement en cours de rénovation et qui serait idéalement adapter à ce club en pleine croissance?

F.C. Chamalières – F.C. Sète, 18e journée du championnat de France de Nationale 2 (Groupe D), samedi 8 février à partir de 18 h au stade Claude-Wolff de Chamalières. Pour plus d’informations et la billetterie : www.fcchamalières.fr

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite