Accueil » Vie publique » Clermont-Orly : ce sera le 2 novembre
Avion / Photo Amelia
Photo Amelia
Vie publique

Clermont-Orly : ce sera le 2 novembre

Depuis la remise en service de la piste rénovée de l'aéroport d'Aulnat, la ligne Clermont-Orly n'avait pas retrouvé son activité, laissant planer un doute aujourd'hui dissipé. Le président de la région et ses partenaires institutionnels viennent d'annoncer officiellement la reprise du trafic le 2 novembre prochain.

Au printemps 2020, Air France avait annoncé sa décision de fermer la liaison aérienne entre Clermont-Aulnat et Orly, liaison historique ouverte en 1961 et exploitée à l’époque par Air-Inter compagnie intérieure dont les principaux actionnaires n’étaient autres que Air France et… la SNCF.
C’est donc au plus fort de la pandémie que la compagnie avait décidé de supprimer cette liaison vers l’aéroport sud de Paris sans pour autant interrompre celle vers Roissy-Charles de Gaulle, nettement moins pratique pour les passagers.  Si la décision avait fortement agacé le milieu économique, elle n’avait pas vraiment créé de surprise dans la mesure où le gouvernement français avait annoncé vouloir aider financièrement la compagnie impactée fortement par la crise mondiale, à condition toutefois qu’elle renonce aux lignes intérieures dans le cadre de la transition écologique. Pour l’année 2020, les chiffres étaient imparables :  la fréquentation des lignes proposées par l’aéroport auvergnat avaient chuté de plus de 73%

Mobilisation institutionnelle et politique

Accepter les enjeux écologiques est certes indispensable mais comment parler d’attraction du territoire si la capitale de l’Auvergne et Paris ne sont reliées que par un train à bout de souffle et une ligne de seconde zone ? Les décideurs économiques et les politiques de tous bords ont donc retroussé leurs manches pour chercher une solution de remplacement. Ils l’ont trouvé avec Amelia qui, en septembre 2020, a rouvert la ligne vers Orly à raison de 11 liaisons hebdomadaires. En parallèle de la reprise du service,  la compagnie a mené une enquête auprès des entreprises du territoire, avec l’appui d’Objectif Capitales, de la CCI du Puy-de-Dôme et de la CPME, pour estimer les besoins réels des acteurs économiques. L’enquête a fait ressortir l’importance de la ligne en particulier pour les cadres voyageurs des deux poids lourds régionaux Michelin et Limagrain.

Incertitudes dissipées

La liaison entre Clermont et Orly a de nouveau été stoppée en 2021 mais cette fois-ci en raison des travaux de rénovation de la piste principale de l’aéroport de Clermont-Aulnat,  travaux qui ont coûté 9 millions d’euros aux trois collectivités composant le SMACFA, le Syndicat Mixte de
l’Aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne.  Si la rénovation complète permet d’augmenter la capacité d’accueil et la mise en conformité vis-à-vis des normes européennes, quelques incertitudes planaient sut l’exploitation. Depuis la réouverture de la piste en septembre dernier seules les rotations Air France vers Roissy avaient repris. Le retour d’Amelia vient d’être officialisé avec reprise effectifs des vols le 2 novembre prochain (vente des billets dès aujourd’hui 6 octobre) toujours avec 11 rotations hebdomadaires. Si tous les acteurs locaux unis dans le combat du désenclavement se félicitent, la direction d’Amelia de son côté doit apprécier d’avoir obtenu de la part du syndicat mixte un soutien de 700 000 € au titre de l’accompagnement  au redémarrage.

Amélia, acteur du secteur aérien en Europe et en Afrique

Créé en 1976 par Alain Regourd, Regourd Aviation s’est  imposé comme un acteur important du secteur aérien en Europe et en Afrique.
Le groupe a d’abord développé une activité d’achat-vente d’aéronefs avant d’élargir son champ d’action aux opérations aériennes et d’ouvrir plusieurs filiales dédiées. En 2019, le groupe décide de créer Amelia pour unir ses activités européennes sous une même bannière.

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite