Accueil » Lundi » Semaine bleue à Riom : Pour aller à la rencontre de nos séniors.
Le site du Gamounet, un havre de paix à Saint-Bonnet. Photo: www.brayauds.fr.
Lundi Vie publique

Semaine bleue à Riom : Pour aller à la rencontre de nos séniors.

Dédiée aux personnes de plus de 60 ans, la semaine bleue est un rendez-vous annuel placé sous le signe du partage et de l’échange. Ainsi, du 7 au 12 octobre, le centre communal d’action social (CCAS) de Riom propose des animations diverses et gratuites, à l’image d’une rencontre intergénérationnelle autour de l’histoire des Brayauds, ce lundi 8 octobre, à Saint-Bonnet.

C’est en découvrant le site du Gamounet, à Saint-Bonnet-près-Riom, que l’on s’imprègne de l’âme des Brayauds. Ce site unique et préservé ne manque pas de vie grâce aux activités du comité départemental des musiques et danses traditionnelles (CDMDT 63) et de l’association des Brayauds. Une histoire de notre région, que Didier Champion et ses équipes vont partager avec le public.

Le Gamounet : un site unique pour découvrir la culture brayaude.

Une maison vigneronne réhabilitée à découvrir sur le site. Photo: www.brayauds.fr.

« Ce site a une âme, une histoire. C’est l’histoire de nos ainés : les Brayauds. C’est important pour nous de pouvoir la partager, la transmettre au plus grand nombre pour faire perdurer cette culture auvergnate si particulière ».C’est par ces mots que Didier Champion, vice-président en charge des relations publiques de l’association des Brayauds, nous présente l’état d’esprit de ses activités. Une culture qui s’exprime autant par la musique que par la danse et les costumes traditionnels. Afin de pratiquer son art, le site du Gamounet est un havre de paix, au centre de Saint-Bonnet, qui nous ramène une paire d’année en arrière sur les traces de nos ancêtres : « On a eu la chance de pouvoir s’installer au cœur de ce site. Saint-Bonnet est une cité où la culture brayaude est la plus ancrée dans l’esprit des habitants. Pour nous c’est une fierté de faire découvrir ce site du Gamounet et échanger avec le public ».Pour Didier Champion, la transmission de la culture locale est essentielle et grâce au Gamounet, les jeunes générations peuvent aller à la rencontre de nos traditions.

 

Rapprocher les générations par le prisme de la culture.

La célèbre grange accueille les plus belles représentations folkloriques. Photo: www.brayauds.fr.

Et dans le cadre de ce rendez-vous de la semaine bleue, l’association des Brayauds souhaite offrir une journée d’échange et de partage intergénérationnel, en ouvrant les locaux de son association. Un film retraçant l’histoire des Brayauds ouvre les débats et une conteuse est présente pour répondre aux questions des participants. Dans un second temps, le groupe musical va se lancer dans une démonstration. L’occasion de découvrir des costumes et des instruments particuliers comme la Vielle : « Il existe des instruments, des costumes ou des danses qui sont les symboles de la culture brayaude. On est souvent surpris de voir les gens participer si spontanément quand les premières notes de musique sortent des instruments. Ce sont des vecteurs de rapprochement entre les personnes et les générations. »Pour entretenir l’amitié, si chère aux organisateurs, l’après-midi se terminera autour d’une collation, pour prolonger le plaisir d’être tous ensembles.

Mais bien au-delà de cette journée, les séniors sont à l’honneur dans l’ensemble du territoire de Riom-Limagne-Volcans, la nouvelle communauté d’agglomération. Des soirées dansantes, des repas et bien d’autres activités sont aussi au programme de cette semaine, qui a pour but de rapprocher les générations.

Pour plus d’informations et de renseignements sur la culture brayaude : www.brayauds.fr.

Pour découvrir l’ensemble du programme de la semaine bleue à Riom et ses alentours : www.ville-riom.fr.

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite