Accueil » Week-End » Le quartier St Jacques en fête
De nombreuses animations vont avoir lieu à St Jacques.
Week-End

Le quartier St Jacques en fête

Le quartier St Jacques sera en fête ce samedi 7 juillet. Des concerts et de nombreuses animations sont au programme.

Depuis 2003, c’est une tradition à laquelle n’échappe pas le quartier St Jacques : durant un samedi du mois de juillet, l’heure est à la fête. Le collectif “St Jacques en fête” est à la manœuvre et regroupe pas moins de 17 associations, principalement culturelles et sportives, comme Femmes solidaires et Clermont boxe Saint-Jacques.

Un collectif à la manœuvre

Les festivités débuteront à 15 heures sur l’espace Sévigné, à proximité du centre Georges Brassens, situé rue des plats. Les percussions brésiliennes de Brésil Volcanique donneront le coup d’envoi. S’enchaîneront pèle-mêle une grande course de Pushcar, une chorale rock, un concert rock jeune public, des percussions africaines, du jazz, une battle hip-hop et un set de DJ. En parallèle, de nombreuses animations sont programmées, comme de l’initiation à la boxe, à la lutte, au cirque, mais aussi des structures gonflables,  des sculptures sur ballons et des balades à poneys. Eliane Pouget, secrétaire du comité de quartier de St Jacques, raconte : “C’est un moment important pour le quartier. On y vient en famille car il y a beaucoup d’activités pour les enfants. Il s’agit d’un moment fédérateur, qui attire même des gens extérieurs au quartier”.

De longs mois de préparation

Pour concocter ce programme de festivités, le collectif “St Jacques en fête” a commencé ses réunions dès le mois d’octobre et a créé différentes commissions. Yvette Fabre, trésorière du comité de quartier de St Jacques poursuit : “Le financement n’est pas simple. Nous recevons des subventions du Conseil départemental, de la Ville de Clermont-Ferrand et des bailleurs sociaux. Le buffet et la buvette nous rapportent un peu ainsi que la tombola”. Le facteur météo sera la grande inconnue. Eliane Pouget explique : “Si le temps est avec nous, il y aura du monde. Mais une année, à cause du mauvais temps, la fête a due être annulée…”. Espérons donc que le beau temps soit de la partie.

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite