Accueil » Sports » RCL – CF63 : Plus de pression !
RCL - CF63 - 2023-2024
RCL - CF63 - 2023-2024
Sports Week-End

RCL – CF63 : Plus de pression !

Confronté à une série défavorable contre le RC Lens avec quatre défaites et un match nul lors de leurs cinq rencontres en Ligue 1, le Clermont Foot 63 se rend à Lens avec l'intention de bouleverser les pronostics.

Malgré une saison pour le moins difficile, les récentes performances du Clermont, légèrement meilleures que celles de leur adversaire — ayant recueilli un point de plus au cours des cinq dernières journées —, pourraient offrir un brin d’optimisme.

https://twitter.com/CF63Insights/status/1781333491671810111

Lens, qui n’a sécurisé que quatre points dans ses cinq derniers matchs, pourrait être vu comme vulnérable, malgré un calibre nettement supérieur sur le papier. 

Cette rencontre offre donc à Clermont une occasion de jouer sans la pression du maintien, presque éteint, et de chercher à “régaler” les supporters qui voyageront jusqu’au Stade Félix Bollaert malgré les tensions entrevues lors du dernier match à domicile.

Dans ce contexte, tout en étant réaliste sur les possibilités réelles du groupe, le CF63 espère montrer un visage compétitif et, pourquoi pas, capitaliser sur un alignement favorable des étoiles pour relancer, même timidement, la lutte pour le maintien.

Contre Lens, pas d’illusion mais de l’ambition

Les statistiques ne favorisent pas Clermont, qui a du mal à maintenir la possession dans le camp adverse et subit souvent la pression à l’extérieur, en contraste avec un Lens qui impose son jeu, surtout sur l’aile droite, là où Clermont opte pour l’attaque à gauche. Il sera donc compliqué pour Neto Borges de se projeter si aucun joueur ne dépasse sa fonction et n’assure pas la couverture.

Par ailleurs, Lens excelle dans la création d’opportunités via tirs lointains, mais est aussi compétitif dans les duels aériens et robuste sur les phases arrêtées. Maintenir un bloc bas imposera donc une discipline de fer et un pressing efficace à l’approche de la surface. Par ailleurs, Lens est également compétitif sur les passes en profondeur qui débouchent sur des occasions de but. Un atout qu’il faudra surveiller si les clermontois doivent partir à l’assaut en contre pour ne pas subir un sérieux retour de bâton.

Malgré les qualités reconnues des lensois, la finition reste leur talon d’Achille, accompagnée d’une vulnérabilité notable lors de la défense sur les contre-attaques. Comme les clermontois, mais dans une moindre mesure, ils commettent régulièrement des erreurs individuelles qui peuvent coûter cher.

Leur difficulté à maintenir le hors-jeu souligne aussi des lacunes en défense qui pourraient être exploitées lors des contres à la condition que l’attaquant de pointe clermontois ait l’opportunité de jouer avec l’alignement de leur défense.

Et ce n’est pas sûr du tout !

En effet, le style de jeu de Lens est marqué par un contrôle du jeu dans la moitié de terrain adverse, avec une prédilection pour les passes courtes et un grand nombre de centres, particulièrement depuis la droite. 

Leur approche agressive et la rotation régulière de leur équipe titulaire leur permet de maintenir une dynamique de jeu intense et une adaptation tactique relativement imprévisible.

https://twitter.com/CF63Insights/status/1781215004844601628

Clermont, face à ces réalités, doit non seulement anticiper ces stratégies mais aussi s’attendre à devoir jouer avec intensité mais aussi intelligence dans la gestion de ses déplacements et efforts pour tenir un match entier et espérer un résultat positif.

Quoi qu’il en soit, la confrontation promet d’être une épreuve de tactique et d’endurance pour les Auvergnats qui ont lâché de précieux points récemment en n’arrivant pas à tenir un score.

Un seul être vous manque…

Et la solidité défensive va s’avérer nécessaire car depuis le départ de Mohammed Bayo, aucun attaquant n’a vraiment réussi à prendre la relève. 

Pire, l’ensemble du groupe s’est mis au diapason. Aucun joueur ne dépassant vraiment sa fonction pour tenter quelque chose devant le but.

https://twitter.com/CF63Insights/status/1780616377453420895

Cela a fatalement conduit à une attaque famélique cette saison… Et si les médias louent une équipe ambitieuse dans l’offensive, les chiffres montrent une réalité toute autre.

En effet, le club détient le taux le plus bas de la ligue pour les ballons touchés dans la surface adverse, avec seulement 2.78% de leurs possessions dans cette zone cruciale. 

Cette incapacité à pénétrer les défenses adverses se complique davantage avec seulement 39 grosses occasions créées à ce jour, le total le plus faible de toute la première division.

Et en plus de ne pas se procurer d’occasions réelles au-delà des situations pouvant conduire à des occasions, leur manque de précision devant le but est encore plus flagrant, car ils ont raté 71.8% de ces rares « grosses occasions », une statistique qui les place également en bas du classement dans cette catégorie peu enviable. 

Qu’à cela ne tienne ! Il reste la possibilité de tirer de loin ! Et bien… Non ! Leur efficacité de tir est tout aussi alarmante : seulement 5% de leurs tirs ont trouvé le chemin des filets, soulignant un grave problème de qualité de tirs.

Ces éléments traduisent une attaque qui est non seulement stérile mais aussi inefficace, et qui constitue la principale raison pour laquelle Clermont Foot se trouve ancré à la dernière place du classement. 

Elye Wahi : Le lait sur le feu

Et si les Clermontois exposent leur faiblesse offensive depuis le début de saison, ce n’est pas le cas du principal attaquant Lensois. 

Au cœur des préoccupations clermontoises se trouvera donc Elye Wahi, l’ancien Montpelliérain, qui a déjà trouvé le chemin des filets à quatre reprises contre Clermont dans sa carrière en Ligue 1. 

https://twitter.com/CF63Insights/status/1780973839880782206

Seul l’OM a davantage souffert de sa précision offensive, avec huit buts à son encontre. 

Les défenseurs clermontois auront donc tout intérêt à redoubler de vigilance pour limiter l’impact du jeune attaquant, qui sera certainement déterminé à ajouter quelques unités à son compteur personnel ce samedi.

Discipline

Le match entre le RC Lens et le Clermont Foot 63 promet donc d’être intense, non seulement en termes de jeu mais aussi de discipline, étant donné que les deux équipes figurent parmi les plus sanctionnées de Ligue 1 Uber Eats cette saison.

Le Clermont Foot détient le record peu enviable du plus grand nombre de cartons rouges avec six expulsions, tandis que Lens a accumulé le plus de cartons jaunes, avec un total de 70. 

https://twitter.com/CF63Insights/status/1780882187728089320

L’arbitre de la rencontre pourrait donc avoir un rôle crucial et être particulièrement sollicité durant ce duel.

Il y aura donc une exigence de discipline et de self-control importante pour ne pas se saborder encore une fois !

RCL – CF63 : Une composition incertaine

Il est loin le temps où nous pouvions tous prédire la composition d’un match à l’autre ! La composition de l’équipe clermontoise reste incertaine cette fois encore, exacerbée par les absences persistantes de Konaté, Gonalons, et Allevinah. Heureusement, le retour de Caufriez offre quelques possibilités en termes de réarrangement défensif.

https://twitter.com/CF63Insights/status/1781573391826174290

L’option d’une défense à trois, appliquée avec un succès relatif contre Paris, pourrait d’ailleurs être reconduite. 

Ce système permettrait de solidifier l’arrière-garde tout en adaptant la stratégie au calibre de l’adversaire lensois, réputé pour son intensité en attaque. 

Alternativement, Clermont pourrait maintenir un milieu à trois, une formation qui n’a pas encore prouvé son efficacité mais qui assure une place de titulaire à Magnin, reconnu pour son engagement infaillible sur le terrain.

La question de l’attaque reste – évidemment – prégnante : Nicholson pourrait être rappelé pour revitaliser le front offensif, surtout au vu des performances mitigées de Virginius et de l’inefficacité de Kyei face au but. 

Face à la nécessité de marquer et de dynamiser l’offensive, Clermont pourrait aussi envisager une composition plus audacieuse.

Quatre formations sont sur la table : le 3-4-2-1 et le 4-2-3-1 favoriseraient une approche équilibrée, tandis que le 4-3-3 et le  3-5-2 offriraient davantage de densité au milieu, peut-être au détriment de la pression offensive. 

Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, rendant les choix tactiques des entraîneurs probablement déterminants. La stratégie définitive de Clermont restera voilée dans l’incertitude jusqu’à la dernière minute, comme souvent récemment, avec l’espoir que le choix final puisse générer une performance digne de ce nom contre Lens.

La rencontre à venir contre Lens, une équipe qui excelle dans le contrôle du jeu et qui peut se montrer particulièrement agressive, représentera quoi qu’il en soit un défi colossal pour un Clermont en panne sèche devant et encore fragile à l’arrière.

Mais désormais, les clermontois doivent jouer sans pression et retrouver du plaisir dans le jeu, car ils n’ont probablement plus grand-chose à perdre !

Et si, par bonheur, un miracle devait arriver, ils n’en profiteront que mieux !

Voir la conférence de presse d’avant-match sur le site du club

RCL – CF63 : Le groupe clermontois

https://twitter.com/ClermontFoot/status/1781371495895171457

À propos de l'auteur

CF63 Insights

CF63 Insights est un compte Twitter (X) dédié au Clermont Foot 63 qui propose des analyses statistiques, de l'actualité et des débats autour du club Auvergnat.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé