Accueil » Rencontre » Le vélo de Bartali contre la barbarie nazie
Gino Bartali / Photo DR
Gino Bartali / Photo DR
Histoire Mardi Rencontre Sports

Le vélo de Bartali contre la barbarie nazie

Alors que les coureurs du Tour sont attendus en Auvergne, le politologue et journaliste italien Alberto Toscano sera à Clermont mardi 8 septembre pour évoquer le destin de Gino Bartali, immense champion cycliste mais aussi Résistant sous l’occupation.

Gino Bartali est considéré comme l’un des meilleurs coureurs de l’histoire du cyclisme. Né en Italie en 1914 près de Florence, sa carrière professionnelle s’est étalée de 1935 à 1954. De cette carrière émaillée de nombreuses victoires, on retient en particulier celles décrochées au terme de prestigieuses courses à étapes : Trois Tours d’Italie en 1936, 1937 et 1946 et deux Tours de France en 1938 et 1948, faisant de lui le seul et unique coureur à avoir gagné la Grande boucle à 10 ans d’intervalle. Au delà du champion, l’histoire retient aussi que l’homme fut un grand Résistant. Très croyant et membre de l’Action catholique, celui que l’on surnommait « Gino le Pieux » refusait d’être un émissaire du fascisme. Durant les années de guerre, il s’est livré à une activité de messager clandestin lors de ses sorties d’entraînement. Les faux papiers qu’il dissimulait dans le guidon et le tube de selle de sa machine ont permis de sauver plusieurs centaines de Juifs de la déportation. Il fut d’ailleurs reconnu « Juste parmi les nations ».

Un vélo contre la barbarie nazie

Politologue et journaliste italien, Alberto Toscano lui a consacré un livre intitulé Un vélo contre la barbarie nazie publié chez Armand Colin et préfacé par Marek Halter. Dans cet ouvrage l’auteur raconte son action sous l’occupation nazie de son pays et met en avant l’incroyable destin de ce grand sportif durant les années les plus sombres de l’Italie et de l’Europe au XXe siècle.
C’est le Musée de la résistance qui a invité Alberto Toscano à venir rencontrer le public au cours d’une rencontre qui sera animée par Jean-Marc Millanvoye, animateur de radio, grand spécialiste du vélo et coauteur avec Raphaël Géminiani de l’ouvrage Il était une fois Anquetil.

La rencontre se déroulera Salle Georges Conchon à Clermont-Ferrand à 20 heures,
mardi 8 septembre 2020.
Entée gratuite, mais nombre de places limité et gestes barrières requis.
Renseignements : 04 73 31 28 42 et/ou musee.resistance@clermontmetropole.eu

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite