Accueil » Vie publique » Handi-parapente : Expérience inoubliable pour des étudiants et des personnels de l’UCA
handi-parapente / photo Olivier Perrot
Photo O. Perrot / 7 jours à Clermont
Vie publique

Handi-parapente : Expérience inoubliable pour des étudiants et des personnels de l’UCA

Il est des jours qui restent gravés à tout jamais dans les mémoires. En ce début septembre, un petit groupe d’étudiants et personnels de l’Université Clermont Auvergne en situation de handicap se sont retrouvés au sommet du puy de Dôme pour des baptêmes de parapente en fauteuil. L’expérience à montré que rien n’est impossible.

Gare du Panoramique des Dômes, un matin de début septembre, météo exceptionnelle : Un petit groupe de personnes atteintes d’un handicap plus ou moins lourd, parfois même invisible s’est constitué. Avec leurs encadrants, ils s’apprêtent à vivre un moment riche en sensations, en décollant du sommet du puy de Dôme. La journée est organisée à l’initiative de la Fondation de l’Université Clermont Auvergne en partenariat avec ENGIE et la FFVL, Fédération Française de Vol Libre qui œuvrent de concert depuis 2008 à la promotion des sports de vol libre pour les personnes en situation de handicap. Arrivée au sommet à 1465 mètres d’altitude, ils sont accueillis par les moniteurs d’Aéroparapente, spécialistes du vol biplace. Ces professionnels aguerris et sympathiques sont sensibles à la cause du handicap et maîtrisent parfaitement les fauteuils roulants développés par la Fédération, spécialement étudiés pour les décollages sur terrains difficiles et les vols en duo

Un peu appréhension au départ, large sourire à l’arrivée

La pente herbeuse et un peu chaotique orientée sud, sert ce matin-là de piste d’envol. Les conditions météo sont idéales et la vue magique, comme toujours. Après des premiers décollages “test” avec les personnes en capacité physique de faire un vol classique en duo, arrive le tour de ceux qui vont voler en fauteuil. Un peu d’appréhension se lit sur les visages pendant la préparation, puis arrive le moment le plus technique, celui du décollage. L’expérience des professionnels étonne. En quelques secondes les fauteuils dévalent la courte pente puis s’envolent pour une parenthèse magique d’un quart d’heure. Au retour, les larges sourires remplacent tous les commentaires. L’expérience restera inoubliable.

José, l’exemple ultime

Sur l’ère de décollage débarque José et son drôle de fauteuil rouge. Ses lunettes enveloppantes et son bronzage prouvent qu’il passe beaucoup de temps sur les spots de vol libre. José Ruiz-Carrillo, est paraplégique. Il a eu un accident de ski extrême et a décidé de profiter différemment de la vie en étant handi-parapentiste autonome. Son fauteuil est donc monoplace, il demande juste un petit coup de main lors du décollage. Son calme est extraordinaire alors qu’il donne les consignes à ses “assistants” d’un jour. Sa présence sur le Puy-de-Dôme marque le début du projet Oriolus, dont ENGIE est également partenaire. Il va partir pour un tour d’Europe, à la rencontre d’autres pilotes en situation de handicap et faire la promotion de cette discipline très française dans des pays où elle est encore inconnue. Pour ce tour d’Europe, il sera également en autonomie. Sa voiture tracte une grosse remorque spécialement aménagée en habitat nomade dans lequel il peut se déplacer avec son fauteuil. Son mode de vie est l’exemple ultime d’une capacité d’adaptation hors du commun qui ne peut que forcer l’admiration.

La Fondation UCA dans l’un de ses rôles

La Fondation de l’Université Clermont Auvergne est la 1 ère fondation universitaire française constituée en 2008. Outil de mécénat de l’UCA, elle soutient un certain nombre d’actions prévues par ses statuts et décidées par son conseil de gestion selon trois axes : L’excellence de la recherche à travers le financement de chaires, la professionnalisation et l’employabilité des étudiants et enfin la vie étudiante à travers notamment  la mise en place d’actions de solidarité et d’inclusion sociale tournées vers le handicap, Le Pr François Aubert, vice-président de la Fondation de l’UCA et Nathalie Dini, déléguée territoriale ENGIE en Auvergne-Rhône-Alpes qui a largement contribué au financement de l’opération, se sont félicités d’avoir pu offrir un tel moment aux étudiants et personnels de l’Université, rappelant l’importance des actions qui visent l’intégration sociale pour les personnes en situation de handicap, en particulier après de nombreux mois vécus sous le régime du Covid.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite