Accueil » Brèves » Christophe Pie a quitté la scène
Lac Servières Photo Olivier Perrot
Brèves

Christophe Pie a quitté la scène

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. Lorsque l’on gravite un peu dans le monde musical auvergnat on ne peut s’empêcher de se remémorer ce vers de Lamartine en tentant de se faire à l’idée de la disparition de Christophe Pie. On le savait luttant depuis quelques mois contre ce que l’on nomme pudiquement une longue maladie pour ne pas avoir à prononcer l’horrible mot de « cancer », mais tout le monde avait espoir d’une rémission ou, tout du moins, d’un retard de l’échéance qui le priverait de sa vie de saltimbanque. Pilier du rock auvergnat depuis sa jeunesse, Christophe Pie, batteur, auteur-compositeur-interprète a participé à de nombreux projets musicaux. On retiendra son implication au sein de Rogojine mais aussi ses emblématiques collaborations avec Christophe Adam, Didier Lamaze (Night & Day), Alexandre Rochon (Delano Orchestra) et Jean-Louis Murat dont il fut très proche. En dehors de la musique Christophe Pie vouait une adoration sans limite au Lac Servières qu’il évoquait ainsi  dans Le Cahier Bleu livre d’Alexandre Rochon et Emilie Fernandez :
« Comme je l’aime, loin des regards dans son écrin de résine, baigné au fil des saisons, d’or, de rouille ou de coton, habité de mille secrets qui m’ont de loin précédé… »

Christophe Pie / Photo Christian Queuille
Mots-clés

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite