Accueil » Vie publique » Carré des Arts à Aubière : carrément beau
Carré des Arts, Aubière / photo 7 jours à Clermont
Photo 7 jours à Clermont
Culture Vie publique

Carré des Arts à Aubière : carrément beau

Le Carré des Arts, nouvel ECP à Aubière vient d'être inauguré. Avec sa belle petite salle de spectacle de 140 places et son lieux d'exposition de 90m², il vient compléter le dispositif de maillage mis en place par la métropole et s'annonce comme un outil indispensable au développement culturel de la commune.

Les ECP, Équipements Communautaires de Proximité, ont été imaginés il y a déjà quelques années, à l’époque où Clermont Auvergne Métropole ne nommait encore Clermont Communauté. L’idée était de créer un maillage de lieux destinés à l’épanouissement culturel, sportif ou social des citoyens sur chaque commune du territoire clermontois. La métropole arrive quasiment au bout de cet ambitieux projet puisque l’ECP d’Aubière est le 20e ouvert sur les 21 prévus, Celui de Durtol refermera le dossier qui à l’origine avait fait grincer des dents, en particulier celles d’Olivier Bianchi (alors élu à la culture) qui s‘opposait à ce maillage craignant qu’il ne provoque le retard dans la construction des grands équipements tels que la Comédie ou la Grande Bibliothèque. Malgré tout, les projets ont pu voir le jour. Celui d’Aubière, nommé Le Carré des Art suite à une consultation citoyenne, porte à onze le nombre d’établissements dédiés à la culture, alors que huit sont consacrés au sport et un au domaine social.

une salle de taille “intime”

L’élément principal du nouvel équipement est une salle de taille “intime” d’une capacité de 140 places assises sur gradins fixes. L’acoustique particulièrement bien étudiée permet d’organiser des spectacles sans avoir recours à du gros matériel de sonorisation. Elle est même particulièrement adaptée à des prestations de petites formations classique ou jazz et aux one-man shows. A côté de la salle de spectacles, un bel espace d’exposition d’une centaine de m² permet l’accrochage d’expositions mises en valeur par la lumière du jour. Des bureaux, les loges artistes et les  locaux techniques particulièrement confortables complètent l’équipement dont le coût total d’investissement se monte à 2,67 millions d’euros. Une très grosse moitié  du coût est pris en charge par la métropole, la ville finançant l’investissement à hauteur de 732 000 €

Lieu de vie et lieu de culture

Carré des Arts 2, Aubière / Photo 7 Jours à Clermont
Photo 7 Jours à Clermont

Le maire d’Aubière, Sylvain Casildas, souhaite que Le Carré des Arts, soit à la fois un lieu de vie et un lieu culturel. In sera donc à disposition des associations et le service culture de la ville aura en charge la programmation régulière. L’ouverture aura d’ailleurs lieu de 25 septembre prochain avec le spectacle pour la jeunesse La ballade des Cloownelles  et un concert humoristique du duo Les Michels. La première saison sera une saison test avec un programme éclectique permettant de comprendre ce qui « fonctionne » ou pas dans le lieu mais aussi d’analyser le retour du public. Le maire souhaite donner aux saisons une connotation humour un peu dans l’esprit de la Baie des Singes à Cournon. Comme ils l’ont fait pour les nom, les Aubiérois auront l’occasion de s’exprimer sur le contenu et la programmation sera donc amenée à évoluer dans l’avenir.

 

A l’occasion des journées du patrimoine, Le Carré des Arts sera ouvert au public de 10h à 12h et 14h à 18h  samedi 18 et de 10h à 12h dimanche 19, sur présentation d’un pass sanitaire. 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite