Accueil » Histoire » Archives municipales de Riom : un témoignage de l’histoire à la portée du grand public.
B. Marty devant un portrait de Clémentel, réalisé par l'artiste Maxime Diogon.
Histoire Mardi Vie publique

Archives municipales de Riom : un témoignage de l’histoire à la portée du grand public.

C’est un site peu connu du grand public, pourtant les archives municipales de Riom regorgent de trésors que l’on peut découvrir tout au long de l’année. Afin de dynamiser un lieu et une activité essentiels dans la vie d’une municipalité, Benjamin Marty nous ouvre les portes des archives de Riom, à l’occasion de la dernière semaine d’exposition consacrée à Etienne Clémentel.

« Bons baisers de Riom », c’est le nom donné à l’exposition actuellement consacrée à Etienne Clémentel, personnage incontournable de la cité de Saint-Amable. Mais c’est aussi le message que le Directeur des archives municipales, Benjamin Marty, souhaite passer aux habitants afin de découvrir les richesses de la sous-préfecture du Puy-de-Dôme.

Un site accessible à tous, pour mieux connaitre l’histoire de la ville.

le site des archives. Photo: Ville de Riom.

Récemment rénovées, les archives municipales se trouvent désormais en plein centre-ville, juste à côté du Lycée Virlogeux. Un site réhabilité et modernisé afin d’attirer plus naturellement la population à en pousser la porte, à la découverte de la riche histoire de leur ville. C’est en tous cas la volonté de Benjamin Marty, nommé il y a un peu plus de 18 mois : « Les gens n’ont pas spontanément le réflexe de pousser les portes des archives municipales pour découvrir les richesses de leur ville. Souvent, on pense que les archives conservent des documents techniques, alors que nous avons dans nos locaux des objets et des documents uniques qui ont contribué à faire le Riom d’aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle j’ai la volonté de créer l’évènement en proposant dans ce lieu des animations, comme des expositions par exemple, afin de susciter la curiosité de la population. »

 

Le sauvetage des archives de Verdun pendant la guerre 14-18.

L’exposition dédiée à E. Clémentel. Photo: Ville de Riom.

C’est donc autour d’Etienne Clémentel, Maire de Riom pendant 32 ans au début du siècle dernier, que les archives municipales s’ouvrent au grand public. L’occasion de voir combien l’homme politique, l’humaniste et l’artiste Clémentel a influé sur la cité riomoise, et dont on peut trouver encore aujourd’hui des traces au coin de chaque rue. Clémentel, un personnage qui rappelle à Benjamin Marty une anecdote résumant parfaitement l’importance des archives dans une ville : « Lors de la guerre 14-18, Verdun est entré dans l’histoire pour les raisons que l’on connait tous, mais ce qu’on ne sait pas, c’est qu’Etienne Clémentel a sauvegardé l’histoire de cette ville meurtrie par les combats. Le directeur des archives de Verdun, un Riomois d’origine, a averti Clémentel du danger de voir disparaître les traces de l’histoire de Verdun si les archives venaient à être bombardées. Clémentel a décidé d’héberger ces documents, témoins de notre histoire, dans les archives de Riom. C’est la raison pour laquelle on trouve aujourd’hui une trace de ces échanges dans cette exposition. »

Une exposition qui en appellera très vite d’autres, tant les archives municipales sont riches de trésors, comme la célèbre lettre de Jeanne d’Arc. Afin de découvrir le parcours de Clémentel, mais plus encore la riche histoire de Riom, l’exposition est encore visible toute cette semaine.

Pour découvrir les archives municipales et l’exposition « Bons baisers de Riom » dédiée à Etienne Clémentel (jusqu’au 28 octobre) : www.ville-riom.fr.

A lire bientôt, également, une chronique d’Anne-Sophie Simonet consacrée à Etienne Clémentel.

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite