Accueil » Culture » Une visite imaginaire du futur théâtre de La Comédie
Une perspective du théâtre de La Comédie, boulevard François-Mitterrand- crédit EVBP.
Actualités Culture

Une visite imaginaire du futur théâtre de La Comédie

La metteuse en scène Maud Lefèvre a créé une autofiction autour du futur théâtre, dont l'inauguration a du être repoussée de quelques mois.

Le futur théâtre de la Comédie de Clermont aurait du être inauguré au printemps. Mais c’était sans compter sur l’épidémie du Covid-19 qui s’est répandu sur le monde entier, bouleversant le calendrier des travaux et l’achèvement du chantier. Il faudra donc attendre quelques mois pour faire connaissance avec ce nouveau lieu, emblématique de la métropole clermontoise et de son rayonnement culturel.

Le sujet a, en tous cas, inspiré la metteuse en scène Maud Lefèvre qui a créé, pour la Comédie, une auto-fiction autour d’une visite imaginaire du futur théâtre. Confinée avec sa famille dans le Morvan, région qui fut chère à feu le président Mitterrand, elle a enregistré cette fiction un dimanche, dans le petit hameau de Plainefas. Les habitants alentour lui ont prêté leurs voix et la campagne environnante, les ambiances sonores.

De la réalité à l’imagination

Le monde a été traversé par une série de crises et a dû faire face à de nombreuses situations d’urgence, empêchant, depuis le printemps 2020, l’ouverture du théâtre dont les travaux avaient du être stoppés le 16 mars de la même année. En 2023, suite à un important mouvement social, le directeur du théâtre et les personnes présentes dans le lieu prirent la décision d’ouvrir les portes venant ainsi en aide à de nombreuses personnes en difficulté. Pour répondre à différents besoins vitaux, La Comédie de Clermont fut l’un des premiers et uniques refuges.

Spectacle annulé

Bien-sûr, Maud Lefèvre a apporté sa part d’imagination et tissé sa propre histoire.  “On ne peut pas appeler ça un projet, on n’a rien projeté, on n’a pas réfléchi à une utopie de ce que pourrait être le théâtre. Les gens étaient dehors, le théâtre était vide, nous l’avons ouvert. C’est tout” précise-t-elle.

Au mois d’avril, la metteuse en scène devait présenter Une femme sous influence à Clermont. Le coronavirus en a décidé autrement. Suite à cette annulation, elle a été invitée à participer à t’atelier d’écriture en ligne Imagine, proposé par Guillaume Cayet, auteur et metteur en scène associé à la Comédie de Clermont.  L’autofiction est ainsi née d’un concours de circonstances.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite