Accueil » Culture » Simon Péret en explorateur urbain
Photo Simon Péret.
Culture Jeudi

Simon Péret en explorateur urbain

Avec Errances Urbaines, le photographe clermontois traduit la ville comme un théâtre d'ombres et de lumière, de formes géométriques et de contrastes saisissants.

“Citadin, je passe quasiment tout mon temps en ville, c’est l’environnement dans lequel j’ai grandi et j’ai toujours aimé l’explorer comme un labyrinthe, aller voir un peu plus loin chaque endroit dans lequel on se contente généralement de passer. J’aime découvrir les rues que je n’aurais pas prises habituellement, regarder chacun des petits détails qui composent cet ensemble et m’émerveiller de toutes les choses qu’on ne voit pas au premier regard.” Les Errances Urbaines du photographe Simon Péret sont ainsi curieuses et avides, fascinées et surprenantes.

“Les choses banales”

De Clermont-Ferrand, “sa” ville, il fait un terrain d’ombres et de lumière, de contrastes et de nuances, de rencontres éphémères ou de formes intrigantes. “A travers mes photos, je cherche simplement à montrer les moments et les points de vue qui m’ont interpellé, les choses banales qui peuvent prendre une dimension esthétique selon la manière de les regarder” explique-t-il. Ou comment l’ordinaire devient à la fois singulier et attachant…

Noir et blanc

Photo Simon Péret.

Davantage attiré par la géométrie et la matière que par les couleurs, cet artiste citadin, passionné d’architecture, a naturellement choisi la photographie en noir et blanc pour traduire ses escapades dans les rues, entre les murs. Après avoir été accueilli à L’imaginarium du photographe, rue Terrasse, en 2017, Simon Péret expose actuellement 21 photos dans les locaux de Logidôme, un événement présenté en partenariat avec l’association Sténopé. “Parfois un détail attire mon regard par sa simplicité et sa géométrie, parfois un lieu devient le théâtre où un passant vient prendre place pour rappeler notre propre présence inconsciente au sein de cet environnement” explique le photographe. Les Errances Urbaines de Simon Péret constituent un voyage dans notre propre environnement et une invitation à l’observation.

Du 8 février au 1er mars à Logidôme, 14 rue Buffon  à Clermont (face à Polydôme). Du lundi au vendredi de 8h15 à 12h15 et de 13h à 17h. Entrée libre.

Plus d’infos sur le photographe: www.simonperet.fr

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite