Accueil » Culture » Une exposition au menu ou à la carte…
Délicate & saine de Karine Joannet.
Culture

Une exposition au menu ou à la carte…

37 plasticiens interprètent à leur façon les liens étroits entre cinéma et cuisine à la faveur de l'exposition "Se lécher les bobines" présentée à l'Hôtel du Département, parallèlement au Festival du Court-Métrage.

Un heureux mariage entre la cuisine et le cinéma, les casseroles et la pellicule, la fourchette et la caméra. Pour l’exposition inédite Se lécher les bobines, trente sept plasticiens gourmands (peintres, illustrateurs, sculpteurs, photographes etc) présentent leurs œuvres en marge du Festival International du Court-Métrage. Il est vrai que cinéma et cuisine (ou nourriture) ont souvent fait bon ménage comme l’ont prouvé le très controversé La Grande Bouffe ou encore La Cuisine au Beurre, Le Festin chinois ou plus récemment Les Délices de Tokyo.

Collaboration

Les plasticiens ont en tous cas relevé le défi avec gourmandise et non sans audace. Cette exposition éclectique et “clin d’œil”, issue de la collaboration entre monde du cinéma et celui des arts plastiques, entre le festival et les créateurs puydômois, est à  savourer. Au menu ou à la carte…

Jusqu’au 17 février à l’Hôtel du Département, Hall René-Cassin, Ouvert tous les jours (sauf dimanche) de 14h à 18h (entrée libre).

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite