Accueil » Environnement » Romagnat expérimente le tri des biodéchets
Bio déchets / Photo 7 Jours à Clermont
Photo 7 Jours à Clermont
Environnement Vie publique

Romagnat expérimente le tri des biodéchets

A partir de début mai, la commune de Romagnat va expérimenter le tri des déchets organiques, avec comme objectif l'augmentation du volume de collecte des déchets de cuisine et de table qui peuvent être valorisés.

Sur la totalité des déchets produits au quotidien, plus de 30% sont organiques. Les Épluchures, les restes de repas, mais aussi les tailles de jardins, ne doivent pas être considérés comme des déchets mais plutôt comme des ressources. En effet, le processus de décomposition des matières organiques peuvent les transformer en compost, matière naturelle qui ressemble à du terreau et qui sert à enrichir les sols. Elles peuvent également être utilisées pour produire de l’énergie par méthanisation.

Romagnat, pionnière en la matière

Dès 2006, la commune de Romagnat avait expérimenté le principe du troisième bac (à couvercle couleur vert clair) pour le ramassage des déchets verts. Cette expérimentation concluante a ensuite débouché sur un déploiement du troisième bac sur l’ensemble de la métropole clermontoise. Chaque année, 10 000 tonnes de déchets organiques sont valorisés sur le territoire, mais une étude du contenu des bacs montre qu’ils contiennent essentiellement des déchets issus des jardins et finalement très peu d’épluchures et de restes de repas, alors que leur part dans les ordures est conséquente.

Nouvelle expérimentation à Romagnat

A partir de début mai 2022, les Romagnatois disposant d’un bac à couvercle vert, seront invités à séparer les déchets des jardins de ceux des repas. Une dotation d’un « bioseau » de 10 litres et de 52 sacs en papier kraft leur sera attribuée. Ce kit* destiné à encourager le tri des déchets de cuisine et de table et faciliter leur collecte, doit permettre de couvrir une période d’environ 6 mois. Les sacs seront tout simplement déposés dans les bacs verts avec les autres déchets verts. Des prélèvements et des mesures seront effectués et si l’expérimentation se révèle positive, le dispositif sera étendu à l’ensemble de la métropole.

*Distribution par l’entreprise SULO France sans contrepartie financière.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite