Accueil » Jeudi » Philippe Katerine, hirsute et foisonnant
Philippe Katerine- photo: Erwan Fichou et Théo Mercier.
Culture Jeudi

Philippe Katerine, hirsute et foisonnant

Il livre sans retenue ses "Confessions". Philippe Katerine, imprévisible touche-à-tout, sera jeudi 23 janvier sur la scène de la Coopérative de Mai. Le concert affiche d'ores et déjà complet.

Il va à confesse, comme on se rendrait peut-être chez le psychanalyste. Le dernier album de Philippe Katerine est foisonnant, bouillonnant, hirsute, sans véritable ligne de conduite. Et sans concession pour le monde qui l’entoure. Ainsi est cet artiste à part, tour à tour chanteur, musicien, auteur, acteur, réalisateur ou écrivain et toujours sans étiquette. Un peu partout et pas toujours où on l’attend. Lui avoue simplement répondre à ses envies, ses inspirations, ses humeurs du moment.

Agité et un peu dingue

Son nouvel album, Confessions, pour lequel il a retrouvé le producteur Renaud Letang,  regorge de punchlines, de propos acerbes et colorés, de musiques agitées, un peu dingues aux couleurs plus rap que pop. A 50 ans, Philippe Katerine (Philippe Blanchard de son vrai nom) a sorti  13 albums et tourné dans 32 films. Un bon moment, assurément, pour livrer ses Confessions pour le moins tumultueuses.

Jeudi 23 janvier à 20h30 à la Coopérative de Mai. Toutes les places sont vendues. 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite