Accueil » Vie publique » Le site Amboise fait peau neuve
Le site Amboise demain... Photo : Jean-Baptiste Ciepielewski.
Immobilier Vie publique

Le site Amboise fait peau neuve

Les travaux de réhabilitation du site Amboise sont lancés. A terme, il permettra de regrouper différents pôles du rectorat, soit 150 personnes. La livraison est prévue en février 2021.

Il abrita le CRDP, à partir de 1975, puis Canopé et les services du rectorat. Emblématique, le site Amboise, fleuron de l’éducation nationale, est en cours de réhabilitation. Les travaux ont démarré en septembre dernier et vont s’échelonner jusqu’en février 2021, date prévue pour la livraison. « Le bâtiment était particulièrement énergivore, il n’était plus adapté aux contraintes actuelles. D’autre part, l’Académie avait l’idée de regrouper une partie de ses sites » explique Karim Benmiloud, le recteur de l’Académie de Clermont. Cette volonté a été écoutée en haut lieu puisque l’Etat va consacrer 4,55 millions d’euros à ce projet, dont près de 3 millions proviennent du Ministère de l’Education Nationale.

Plus de confort, une meilleure isolation

Les échafaudages sur la façade du bâtiment Canopé de Clermont
Le site Amboise aujourd’hui-Photo 7 Jours à Clermont.

A moyen terme, le site Amboise accueillera la division des examens et concours, deux C.I.O attachés à l’égalité des chances ainsi qu’un pôle de coopération scientifique et pédagogique sur les sciences cognitives, en relation avec l’Université Clermont Auvergne. Un ensemble de structures représentant environ 150 personnes, emplois administratifs et chercheurs. « Grâce à cette nouvelle organisation, nous allons passer de cinq implantations à seulement trois, avec en plus d’Amboise, le bâtiment Gergovia et celui, historique, de Vercingétorix. Le personnel trouvera, sur le site Amboise, des conditions bien plus confortables de travail  » souligne le recteur.

« Conserver l’esprit originel »

Le cabinet PM+AB architectes est à la baguette. C’est lui qui est chargé de donner forme au nouvel ensemble. « Nous nous trouvons devant un bâtiment patrimonial des années 70 dont il s’agit de garder l’esprit originel. Toutefois, il n’était pas question de le conserver tel quel, en particulier en raison de ses faibles qualités en matière d’isolation. Nous gardons donc le socle en lave et la structure porteuse et nous allons réhabiliter totalement l’enveloppe du bâtiment, à partir d’un enrobage par de l’isolation et d’une tôle d’aluminium dorée » précise Arnaud Boyer, l’un des deux architectes associés du cabinet clermontois PM+AB. Celui-ci, fruit de l’association des deux architectes Arnaud Boyer et Philippe Moinard, est spécialisé dans les domaines du tertiaire (particulièrement en milieu universitaire) et du logement social. Avec ce chantier, intervention contemporaine sur un bâtiment emblématique, ils ont l’occasion d’affirmer leur savoir faire.

La fresque de la façade est du bâtiment Canopé
La fresque de la façade est.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite