Accueil » Gastronomie » Le fromage sur le grand plateau
Vélo et fromages
Photo 7 Jours à Clermont
Gastronomie Sports

Le fromage sur le grand plateau

Le vélo et le fromage ne sont pas incompatibles... bien au contraire. En France le programme "Vélo et fromages" permet de découvrir de beaux paysages et de rencontrer des producteurs. Trois circuits sont labélisés dans le Puy-de-Dôme.

Le Tour de France est une formidable machine à faire découvrir les régions et leurs terroirs. Le projet « Vélo et fromages » a vu le jour durant l‘édition 2018, poussé par l’Assemblée de Départements de France. Mais réunir les deux tendances fortes et populaires que sont la pratique du vélo et la gastronomie fromagère nécessitait de mettre en place un concept pérenne qui ne se limite pas, dans le temps, au seul mois du maillot jaune. L’idée est d’autant plus d’actualité, au regard de l’engouement pour la pratique du vélo notamment depuis l’arrivée de l’assistance électrique et aux volontés régionales de développement d’un maillage de voies cyclables. Ce maillage, élément clé dans le développement du tourisme vert a conduit à l’aménagement, en partie par les Départements, de 15 000 kilomètres de vélo-routes et voies vertes. En la matière, la France à vélo fait autorité.

1050 sites fromagers pour 6760 km

En à peine trois années, 45 Départements ont répondus aux appels à candidature afin d’obtenir leur labellisation. 90 circuits et 1050 sites fromagers constituent un ensemble de parcours de 6760 km. Si les premiers projets étaient un peu exigeants quant à la pratique sportive, les suivants sont devenus plus accessibles et s’adressent aussi bien à un public de débutants qu’à des cyclistes chevronnés. Inutile donc, d‘avoir la forme de Roglic pour partir à la découverte de l’Ossau-Iraty, ou du Chaource. L’idée est de rouler à son rythme et de déguster tout en échangeant avec les producteurs, la conscience tranquille. Après une séance “perte de calories”, et le vélo en fait perdre pas mal, on, peut bien se lâcher sur la matière grasse.

Le Puy-de-Dôme labélisé

Alors que le Puy-de-Dôme est un magnifique terrain de jeu pour la pratique du vélo route ou VTT, et que le département n’a pas pas grand-chose à envier aux autres, question production de fromages, il semblait naturel d’ y retrouver des itinéraires roulants et gourmands.
Trois parcours sont labélisés : Le Circuit du Forez, sur le thème de l’eau et la nature propose, au départ d’Ambert, une boucle de 66 km et 6 lieux de production pour un dénivelé positif de 1730m, la fourme se mérite. Les amateurs de Saint-Nectaire pourront choisir le Tour du Sancy, 78 km à plus de 1000m d’altitude moyenne, 4 sites fromagers et 1622 mètres de dénivelé. Enfin pour les fondus de VTT, la Grande traversée du Massif-central propose une adaptation fromagée en 9 étapes. Le parcours est relativement roulant mais les étapes sont exigeantes pour l’estomac.

Suivre l’actualité de Vélo et fromages sur la page Facebook

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite