Accueil » Rencontre » La belle aventure des Editions Revoir
Paul Colli (à droite) en compagnie de Christophe Masson- photo: Caroline Segoni.
Culture Jeudi Rencontre

La belle aventure des Editions Revoir

Paul Colli a créé la maison d'édition il y a quinze ans. Depuis, 140 titres, provenant de 80 auteurs, ont été publiés. Pourtant, l'édition demeure un challenge permanent...

Les Editions Revoir ont publié cette année vingt quatre livres. Un rythme soutenu, assurément, pour cet éditeur, installé à Mirefleurs. Paul Colli, qui en est à la fois le créateur et le directeur, présente un parcours atypique. Il fut footballeur professionnel, notamment au Paris Saint-Germain, à l’époque de Rocheteau et de Dalheb, avant de devenir commercial puis de tenter l’aventure de l’édition à partir de 2005. « C’est mon beau-père qui a initié ma vocation. Il possède l’une des plus belles bibliothèques de France, possédant pas moins de 20.000 livres » explique-t-il. Les 140 titres publiés, à ce jour, par Revoir y figurent bien entendu en bonne place.

De multiples rencontres

Le parcours de Paul Colli dans l’univers de l’édition est d’ailleurs avant tout affaire de rencontres. « Il y eut d’abord Anne-Sophie Simonet, Paul Bonnetain, Yves Meunier ou encore Cécile Coulon, qui a publié son premier livre chez Revoir à l’âge de seize ans. La relation avec l’auteur est, à mes yeux, primordiale elle fait partie du plaisir que procure ce métier. » Un métier-passion, assurément, car selon Paul Colli, l’édition peut difficilement nourrir son homme. « Ma chance, c’est d’avoir parallèlement un autre métier. Vouloir vivre de l’édition est en effet illusoire ou alors, il faudrait être à 300%. Le mieux est, outre les libraires, de travailler avec des réseaux, avec les C.E et de pouvoir compter sur des auteurs actifs, impliqués qui écument les salons et les rendez-vous littéraires. C’est l’une des clefs pour enregistrer des ventes. » Sur l’achat classique d’un livre, 25% s’en va à l’impression, 35% revient au libraire et 10%, seulement à l’auteur. L’éditeur, pour sa part, doit se contenter d’environ 20%.

Les auteurs   

Parmi les dernières publications de Revoir, Le Puy-de-Dôme, une affaire de familles connaît un joli succès, ayant enregistré déjà 1200 ventes. Véritable galerie de portraits, le livre de la journaliste Ludivine Bourduge, qui travaille au Semeur Hebdo, évoque les liens familiaux, la transmission et l’attachement à la terre natale ou d’adoption à travers une ribambelle de souvenirs. Autre auteur récurrent des éditons Revoir, Christophe Masson écrit, pour sa part, des romans originaux, mêlant une intrigue à un carnet de voyage intime. « Je choisis un pays puis bâtis une intrigue. A ce moment-là, seulement, je pars à l’étranger, sur place, je marche dans les rues des villes et place mes seconds rôles. » Son dernier voyage littéraire l’a ainsi mené au Japon (La Grande Vague), le prochain le conduira en Nouvelle-Zélande.

Une fin d’année intense

Les dernières semaines ont été marquées par la publication de quatre ouvrages aux éditions Revoir: un livre-jeunesse avec Le voyage d’Hermès de David André et Fabien Becquart; Le rugby en Corrèze de Benjamin Pommier (Paul Colli reste un sportif dans l’âme); un roman historique Passage Moulin signé par Bernard Cattanéo auxquels il faut ajouter Le Puy-de-Dôme, une affaire de familles.  Janvier verra la sortie d’un polar de Laurent Mathoux puis la publication d’un beau livre consacré à la rivière Allier. Les projets fourmillent et Paul Colli reste passionné après treize années d’aventure éditrice. « Dans deux ou trois ans, je serai à la retraite et, à ce moment-là, je prévois de me consacrer à plein-temps aux livres » explique-t-il. La perspective de nouvelles rencontres et de chapitres supplémentaires.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite