Accueil » Edito » Clermont Foot: si le ballon tournait rond…
Photo Fanny Reynaud.
Edito

Clermont Foot: si le ballon tournait rond…

Le Clermont Foot 63 débute sa saison en trombe. En cette fin d'été, les amateurs locaux de ballon rond se mettent à rêver. Mais la prudence reste de mise...

Deux petits drapeaux flottent après l’épée de Vercingétorix, le héros gaulois  qui a fini par perdre la tête. Après vérification, ils ne proviennent pas d’une manifestation en faveur de la Palestine ou d’un témoignage de revendication des Gilets jaunes…

Ce deux mini-étendards qui flottent au vent, au-dessus de la statut de Bartholdi, place de Jaude, ne célèbrent pas davantage les titres ou les échecs de l’ASM. A bien y regarder, ils portent les couleurs du Clermont Foot 63, le club de football pensionnaire d’un championnat qui porte les noms d’un livreur national de pizza.

Ambitions et désillusion

Le football à Clermont : une histoire qui va cahin caha et tarde à se traduire par des résultats significatifs…Les années 80 voit l’émergence d’une ambition et l’apparition du Clermont Football Club dont l’objectif à moyen terme est de rejoindre l’élite. Il ira jusqu’en 2e division, l’antichambre, puis disparaîtra, coulé par une gestion calamiteuse et quelques egos démesurés, dont celui de Bernard Gardon.

Ce sera bientôt l’heure du Clermont Foot, né sur les cendres du CFC. Avec l’obsession légitime de ne pas renouveler les mêmes erreurs financières. L’exploit réussi face au Paris Saint-Germain, en Coupe de France, un soir de mars 97, lui donnera des lettres de noblesse. Sous l’égide d’Alain Dalan, d’abord, puis de Claude Michy, le club s’enracinera en Ligue 2. Il y coule maintenant des jours confortables depuis 17 ans (avec une seule relégation), sans déchaîner de passion.

Le public est exigeant

Est-ce là le signe d’un désintérêt du public clermontois pour le ballon rond ? Il n’y a pas de raison même si le rugby, évidemment, fait de l’ombre…Simplement, le sport de haut niveau supporte mal la routine. Il exige de viser l’excellence, quitte à prendre des risques. Or le Clermont Foot a donné jusqu’ici l’impression de se contenter de ce qu’il avait. Comme si l’accession au plus haut niveau ne le concernait pas vraiment. Une position qui a fini par lasser ses plus fervents partisans.

Symptomatique aussi la situation du Stade Gabriel-Montpied, inauguré en 1995, et qui demeure à ce jour un demi-stade, battu par les vents… Les travaux d’extension (ou tout simplement  d’achèvement) sont désormais fixés pour 2022. Mais l’agrandissement, prévu en trois phases, laisse planer un certain doute sur le profil final de l’équipement. De combien de places disposera-t-il au bout du compte ? Comme les dirigeants du club, les responsables politiques se sont jusque là montrés prudents avec le football clermontois.

Un nouveau chapitre

L’arrivée du Suisse Ahmet Schaefer, désormais propriétaire du Clermont Foot 63, constitue à coup-sûr un nouveau chapitre  et un motif d’espoir pour les supporters. L’homme d’affaire a débarqué avec un plan, on le dit sérieux. Mais il faudra le juger à l’aulne des résultats.

Pour l’heure, en tous cas, le ballon tourne rond pour les Clermontois qui occupent la place de leader, après quatre journées de championnat. Une position qui doit davantage aux efforts de l’entraîneur Pascal Gastien qu’à l’arrivée d’un nouveau président au printemps dernier… 6000 spectateurs ont assisté au choc de la troisième journée contre Lens, une affluence, en plein été, qui prouve l’intérêt d’un public prêt à s’enflammer. A condition, toutefois, de lui offrir un enjeu, de faire preuve d’ambition, de franchir une étape…

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite