Accueil » Économie » « Camping Paradis »: de la télévision au marché des séjours-vacances
Le porche d'entrée de "Camping Paradis"- photo JLA Productions.
Actualités Économie

“Camping Paradis”: de la télévision au marché des séjours-vacances

A la télévision, la série fait un tabac depuis treize ans. Alors, pourquoi ne pas créer un label de campings estampillés au nom de la fiction ? Ce sera le cas dès cet été... Dans le Puy-de-Dôme, Saint-Rémy-sur-Durolle accueillera le premier "camping paradis" auvergnat.

Camping Paradis : un série qui fait les belles soirées de TF1. La recette : un décor de cartes postales, le caractère bonne franquette des campings, des personnages attachants et un peu caricaturaux et des aventures pas toujours trépidantes qui, généralement, se terminent bien. Un côté « tout le monde il est beau, tout le monde, il est gentil » qui séduit un public fidèle.

Puisque la formule plaît, des professionnels du tourisme ont eu l’idée de développer une chaîne de campings siglés “Camping Paradis” et ils se sont associés pour cela avec TF1 Licences et le producteur JLA Productions. Il s’agit dès lors de développer un concept de campings en adéquation avec la fiction télévisée. Directeur général du réseau d’affiliation Camping Paradis, Olivier Lachenaud (co-fondateur de Voyages Auchan puis de Tati Vacances et fondateur de Campings.com) promet ainsi « un service de qualité, une ambiance conviviale et surtout un maximum de fun ! » en s’appuyant sur des valeurs comme la générosité, l’ouverture et la bienveillance.

A 500 mètres du plan d’eau

Des produits dérivés- photo JLA Productions.

Les premiers « Campings Paradis » labellisés doivent arriver dès ce printemps et bénéficier d’une scénographie à l’image de la série télévisée : porche d’entrée, voiturette électrique, signalétique, codes couleur… Ils doivent également proposer de nombreuses animations, diurnes et nocturnes, sans oublier la commercialisation de produits dérivés.

Une douzaine de « Campings Paradis » doit recevoir prochainement le label. Ce sera le cas du camping municipal Les Chanterelles de Saint-Rémy-sur-Durolle (près de Thiers), situé à environ 500 mètres du plan d‘eau. L’établissement, doté d’une structure gonflable pour les enfants et d’un mini-golf, propose également des activités comme le volley, le tir à l’arc ou le ping pong.

Le camping, un secteur porteur

Si la série télévisée rencontre un gros succès, affirmé depuis treize saisons, le marché du camping, lui, ne s’est jamais aussi bien porté. Près de six millions de familles françaises sont fidèles à ce type de villégiature chaque année. Le chiffre d’affaires du secteur est ainsi passé de 1 milliard d’euros en 2000 à 2,6 milliards en 2018. De quoi rendre confiant les responsables du réseau d’affiliation Camping Paradis qui affirment en chœur : « avec les Campings Paradis, ce sera plus que jamais la Fiesta Boom Boom en France ! »

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite