Accueil » Culture » La Belle et la Bête, un conte toujours réinventé
La Belle et la Bête au cinéma. Ici le film de Jean Cocteau.
Culture Mercredi

La Belle et la Bête, un conte toujours réinventé

Flûte, accordéon, clarinette et hautbois: La Belle et la Bête devient un conte musical, mercredi 27 juin, au Musée régional d'Auvergne à Riom. Le concert affiche complet...

Un conte universel et ancestral. Une histoire mille et une fois conjuguée et sous toutes les latitudes. On retrouve une version de La Belle et la Bête en Italie, en 1550, sous la plume de Francesco Straparola. L’histoire apparaît en France en 1740 dans un recueil de contes écrit par Gabrielle Suzanne de Villeneuve. En fait, La Belle et la Bête appartient à toutes les époques, toutes les générations, tous les continents et, peut-être, à chacun d’entre nous, au plus profond de notre intimité. Le conte a donné lieu à d’innombrables films de cinéma ou de télévision, parmi lesquels la version de Jean Cocteau, en 1946, avec Jean Marais et Josette Day, demeure sans doute la plus célèbre. L’an passé, le réalisateur Bill Condon a, à son tour, cédé à la tentation, donnant à la Belle le visage d’Emma Watson. Et les studios Walt Disney s’étaient emparés du conte dès 1997 pour livrer un dessin animé. L’histoire, toujours réinventée, s’est propagée, aussi, sur les scènes de théâtre…

L’improbable amour

Aujourd’hui La Belle et la Bête devient aussi un conte musical. Presque naturellement… Marie-Laure Larrat est à la flûte, Delphine Bouscot joue de l’accordéon. Guillaume Labussée, à la clarinette, et Willy Bouche, au hautbois, sont les autres artisans de ce quatuor. La musique traduit l’histoire, tour à tour tendre et passionnée, angoissante et lumineuse, fantastique et simple comme un cœur pur, belle comme un improbable amour.

Concert au musée

Le conte musical, donné dans le cadre du festival Piano à Riom, manifestation qui voyage délibérément à travers les genres et les lieux, épousera le décor du Musée régional d’Auvergne lors d’un concert gratuit. Un goûter sera offert à l’issue de la représentation musicale par les Amis du Musée de Riom, en présence des artistes. Pour tous ceux qui n’ont pas pensé à réserver, inutile, hélas, de le faire: le concert affiche, en effet, complet. La Belle et la Bête n’a pas fini de séduire et d’envoûter…

Mercredi 27 juin à 15h au Musée régional d’Auvergne à Riom. Le concert est complet. 

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite