Accueil » Initiative » Sans toit, la Maison de l’Europe poursuit ses missions
Simone Tixier est secrétaire générale de la Maison de l'Europe, Evelyne Laquit en est la présidente.
Initiative Mercredi

Sans toit, la Maison de l’Europe poursuit ses missions

Ce mercredi 9 mai, partout en Europe est célébrée la journée de l’Europe. A cette occasion, la Maison de l’Europe en Auvergne organise des manifestations durant tout le mois de mai, en dépit des difficultés qu’elle traverse actuellement.

La Journée de l’Europe est une fête célébrée le 9 mai dans les États membres de l’Union européenne pour commémorer la Déclaration Schuman du 9 mai 1950. Ce discours, prononcé avant la naissance de la Communauté économique européenne, est considéré comme le texte fondateur de l’Union européenne.

Un besoin d’informer

En Auvergne, une institution va célébrer cette journée : la Maison de l’Europe. Evelyne Laquit, présidente de la Maison de l’Europe explique : “Nous sommes un relais de proximité entre l’Europe et le citoyen et pour répondre à cette mission nous organisons un certain nombre d’actions et de manifestations qui permettent de sensibiliser le public à l’Europe. Notre mission est d’informer et d’expliquer”. Ainsi, jeunes et enseignants en quête d’informations sont nombreux à frapper à la porte de cet organisme. Hélas, depuis un mois, la Maison de l’Europe en Auvergne se retrouve sans toit.

A la recherche de nouveaux locaux

En effet, depuis 2012, l’organisme était hébergé par le Conseil départemental, rue St Genès. “La Ville de Clermont-Ferrand et le Conseil départemental se sont associés pour monter un Centre d’information Europe Direct. Nous n’avions pas les moyens d’avoir un salarié à temps complet, or c’est la condition sine qua non pour obtenir le label Europe Direct. C’est pourquoi, malgré notre candidature, nous nous retrouvons sans locaux” résume Evelyne Laquit. Depuis, les membres de l’organisme recherchent un nouvel endroit pour accueillir la Maison de l’Europe. Il faut savoir que les Maisons de l’Europe sont des associations, rassemblées au sein d’une fédération qui compte 34 structures. Elles sont soutenues par les collectivités territoriales, les conseils régionaux, départementaux et les communes. Toutes les Maisons de l’Europe ne bénéficient pas des mêmes aides. Celle de Clermont-Ferrand vit grâce aux adhésions, comme celle des communes, des comités de jumelage. A l’heure actuelle elle compte une centaine d’adhérents, parmi lesquels une trentaine d’associations. Malgré ce  couac, qui la prive de locaux, la Maison de l’Europe continue sa mission d’information sur l’Union Européenne. Elle va programmer des manifestations durant tout le mois de mai. Ainsi, le jeudi 17 mai à 14h30 à l’Institut d’Auvergne du Développement des Territoires, organise-t-elle, en partenariat avec l’Université Clermont Auvergne, une conférence sur les priorités et les enjeux de la Présidence bulgare de l’Union européenne. Georgi Dimitrov, ambassadeur chargé de la Francophonie et des Affaires Multilatérales à l’Ambassade de Bulgarie en France sera présent.

 

Maison de l’Europe
maisoneuropeauvergne@free.fr
06 62 91 68 34
06 52 87 33 42

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite