Accueil » Vie publique » Royatonic rouvre ses portes… les client nagent dans le bonheur
Royatonic
Royatonic / Photo : Clermont Auvergne tourisme
Actualités Vie publique

Royatonic rouvre ses portes… les client nagent dans le bonheur

Depuis hier, Royatonic, le centre de thermoludisme à Royat, a pu rouvrir ses portes après trois semaines d'arrêt imposées par une cyber-attaque La réouverture a fait des heureux et 7 jours à Clermont s’est glissé dans la file d'attente.

Après plus de trois semaines de fermeture contrainte en pleine période estivale, la clientèle de Royatonic à retrouvé le sourire. Le centre avait été la cible d’un hacker le 12 juillet dernier. Ce dernier avait piraté le serveur du spa, jusqu’à le bloquer. Un serveur qui contenait toutes les données ou presque du spa mais surtout qui commandait le logiciel de gestion des entrées.

Un nouveau serveur

Très vite, le hacker à priori russe,  a demandé la somme de 30 000 euros payable en bitcoin. En échange, il s’engageait à débloquer le serveur. Suite à ce chantage, la direction a bien réfléchi et a finalement pris la décision de ne pas céder. “Éthiquement, c’est mieux de ne pas payer la rançon, parce que sinon on alimente un système qui est mauvais” explique Aurélia Picq. Le hacker, un peu looser, a tenté sans succès, une dernière négociation à seulement 5000 €.  “Un nouveau serveur a donc été mis en place, nécessitant encore quelques réglages” confie la responsable communication de Royatonic. Le premier jour de réouverture, l’accueil a été plus long, car il faut un peu de  temps pour apprivoiser ce nouveau système encore imparfait.

Une clientèle fidèle

Avant de pouvoir accéder aux bassins, ce premier jour de réouverture nécessitait un peu de patience. L’attente ne semblait pas avoir découragé les clients de Royatonic, heureux de pouvoir nager, à nouveau  dans le bonheur. Sylvie et Marc, un couple de retraité, habitués du spa attendait avec impatience la réouverture “Dès qu’on a su que Royatonic pouvait accueillir du public, on n’a pas hésité à y aller”. Les trois semaines de fermeture auront certes, impacté l’établissement à hauteur de 200 000 euros de perte d’exploitation, mais malgré cette perte importante, l’équipe qui dirige établissement fait preuve d’optimisme “On retombe vite sur nos pattes avec la clientèle au rendez-vous” .

 

À propos de l'auteur

Eloïse Gerenton

Animée par l’envie de parler du monde qui l'entoure, Eloïse originaire du Puy-en-Velay a pris la voie du journalisme après l’obtention de son bac Littéraire. Aujourd’hui, étudiante en deuxième année de DUT journalisme à Vichy, elle s'épanouit pleinement dans ce domaine.
Passionnée par la vidéo, Eloïse aime également transmettre l’information par le biais de l’écrit. Les phénomènes environnementaux et sociétaux intéressent particulièrement notre future journaliste.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite