Accueil » Actualités » Radio Arverne, l’oreille de Sémaphore en Chanson
Le studio mobile de Radio Arverne.
Actualités Initiative

Radio Arverne, l’oreille de Sémaphore en Chanson

La radio va participer activement au festival, du 8 au 15 novembre, avec de nombreuses émissions en direct depuis Cébazat. L'équipe est mobilisée...

On ne fête pas tous les ans son trentième anniversaire mais en cette rentrée 2019, l’actualité reste particulièrement chargée sur les ondes de Radio Arverne. La radio associative s’apprête en effet à rejoindre Sémaphore à Cébazat, à l’occasion de la vingtième édition du festival Sémaphore en Chanson, du 8 au 15 novembre. Une occasion que la radio ne pouvait pas laisser échapper.

Un Mag spécial

« Nous sommes partenaires depuis plus de quinze ans avec la salle de Cébazat » confirme Jean-Luc Chanson, le président de la radio au nom sans doute prédestiné. Une raison suffisante pour qu’Arverne mette les petits plats dans les grands à l’occasion de ce festival emblématique et délocalise une partie de ses émissions. « Tous les soirs, entre 17h et 18h, le Mag sera ainsi présenté en direct de Sémaphore et exclusivement consacré au festival avec de nombreux invités » explique le président de la radio.  Marie Serve, l’habituelle animatrice du Mag, Eric Courtial et Philippe Mougel se relaieront au micro du 100.2 lors de cette émission de fin d’après-midi. Autre temps fort avec la retransmission en direct, dimanche 10 novembre, des Rencontres Matthieu-Côte, un tremplin musical regroupant huit groupes français, à l’issue desquels un prix Radio Arverne sera remis.

Philippe Cohen et Marie Serve.

Au sein des grands événements

Bien entendu, une telle excursion, à quelques kilomètres de ses bases, nécessite des moyens techniques. Radio Arverne dispose, pour cela, de son fameux studio mobile. 100 kilos de matériel, treize micros et casques, quatre enceintes, deux ordinateurs ou encore 350 mètres de câbles seront néanmoins à mettre dans les valises lors de ce « petit » voyage, géré au mieux par Philippe Cohen, le responsable technique de l’antenne. « Être mobile nous permet de pérenniser notre place au sein des grands événements qui se déroulent à Clermont et dans l’ensemble de l’agglomération. C’est aussi un moyen d’aller physiquement à la rencontre de nos auditeurs. Ces opérations extérieures se révèlent essentielles en terme de communication » explique Jean-Luc Chanson.

A Saint-Jacques le 26 novembre

En  novembre, Radio Arverne ne sera pas seulement présente à Cébazat. La radio se délocalisera également au Centre Georges-Brassens dans le quartier Saint-Jacques à Clermont, le 26 novembre, à l’occasion des Ondes Saint-Jacques. « Nous avons répondu pour cela à un appel de Clermont Auvergne Métropole. L’idée de ce plateau, réalisé en public, est tout simplement de mieux faire connaître ce quartier, de donner la parole aux habitants et aux acteurs de terrain » explique le président de la radio. En novembre sur Arverne, il sera également question d’économie sociale solidaire et de harcèlement, ce dernier sujet en lien avec treize collégiens gerzatois. Beaucoup de projets pour une radio qui joue délibérément, et à fond, la carte de la proximité.

Plus d’informations sur www.radioarverne.com 

 

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite